Je souffre du trouble dysphorique menstruel et j'aurais aimé y être préparée

contributions

Par Raphaëlle W.

Je souffre du trouble dysphorique menstruel et j'aurais aimé y être préparée

On m’a dit d’écrire, alors je me lance. Écrire, pourquoi? Parce que, je suis malade. Ma maladie s’appelle le trouble dysphorique prémenstruel. C'est quoi exactement? D’après mes recherches, voilà comment on pourrait le définir: si le syndrome prémenstruel -qui se caractérise par des symptômes physiques et psychiques liés au cycle menstruel: changements d’humeur, douleurs physiques et sensibilité à…
Ces hommes qui détestaient les femmes

contributions

Par Léa Clermont-Dion

Ces hommes qui détestaient les femmes

Le 6 décembre 1989, Marc Lépine est entré dans une salle de classe de l’École Polytechnique de Montréal. Il a abattu 14 femmes, des futures ingénieures. Il a laissé une lettre où l’on pouvait lire ses motifs antiféministes. Les femmes l’auraient fait rager au point de les tuer. Lépine les détestait toutes, il était misogyne. Le 29 janvier 2017, Alexandre Bissonnette est entré dans la grande mosquée de Québec. Il a tué six personnes. Le jeune homme avait  consulté 201 fois des sites Internet consacrés au suprémaciste blanc Dylann Roof, qui a abattu neuf Noirs dans une église de Charleston et des vidéos de Marc Lépine. Bissonnette épiait également les activités des groupes féministes de l’université Laval. Il était alimenté par une haine des femmes et des musulmans. Le 23 avril 2018, Alek Minassian a foncé…
Mon féminisme à moi, c’est la culotte Petit Bateau
Mon féminisme à moi, c’est la culotte Petit Bateau - Cheek Magazine

contributions

Par Soraya Addi

Mon féminisme à moi, c’est la culotte Petit Bateau

Il y a quelques jours, c’était la Journée internationale des droits des femmes. On a pu constater la richesse des sujets, débats et opinions que cet évènement annuel soulève. L’une des thèmatiques qui enflamme les médias français le 8 mars…
Mais lâchez-nous l’empowerment!

contributions

Par Fiona Schmidt

Mais lâchez-nous l’empowerment!

Ça couvait depuis quelques jours et ça s’est déclaré brutalement tout à l’heure, en pleine après-midi, en pleine rue. Je bourgeonnais comme je pouvais sur le pavé parisien, je frottais mon esprit tout gris contre les pâles rayons du soleil pour me réchauffer l’intérieur quand soudain, un poids désagréable s’est installé sans prévenir entre mes côtes, au niveau du plexus solaire, comme si j’avais avalé une boule de pétanque rouillée. “Girl power”, “Women only”, “Warrior”, “Fight back”, “Fearless”, “Fierce”, “Badass”, “Feminist” avec ou sans e… Je ne peux plus entrer chez Zara (oui, je fréquente toujours le groupe Inditex dont les conditions de production ne sont pourtant pas 100% casher), je ne peux plus acheter une boîte de tampons (non, je ne suis pas passée à la cup), je ne peux plus aller à la…
Stop à la désinformation autour des méthodes naturelles de contraception!

contributions

Par un collectif de professionnels de santé

Stop à la désinformation autour des méthodes naturelles de contraception!

Dans un récent communiqué de presse et une vidéo dans Le Point, Madame de Reilhac, présidente de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale “alerte” sur les “méthodes naturelles” de contraception qui seraient un “retour en arrière” car elles présenteraient un taux d’échec élevé. Nous avons relevé dans ce communiqué -et dans les multiples articles de presse qui ont suivi- de nombreux amalgames qu’il nous semble important de rectifier pour une information réellement éclairée des femmes. Nous sommes plus de deux-cents. Deux-cents professionnels de santé, médecins, gynécologues, sages-femmes, pharmaciens et chercheurs à dire stop à cette désinformation autour des méthodes naturelles de contraception. Tout comme vous, nous avons chaque jour face à nous des patientes pour qui nous voulons le meilleur et la meilleure efficacité. C’est précisément pour cela que nous déplorons qu’aujourd’hui encore…
Naissance d’une conscience féministe

contributions

Par Amandine Teyssier

Naissance d’une conscience féministe

Je suis une femme née dans les années 80 en France. Je suis née avec le droit de voter, le droit d’étudier ce que bon me semble, le droit d’exercer le métier de mon choix. Libres et égaux en droits. Alors non, je ne suis pas née féministe. En revanche, je suis née avec le goût de la justice. Ce goût qui m’a souvent amenée à exprimer mon point de vue lorsque j’étais face à une situation qui ne me semblait pas juste. Celui-là même qui m’a amenée à m’entendre dire de la part d’un de mes directeurs il y a quelques années: “Non mais de toute façon, toi t’es une féministe.” Ah! L’injustice devait concerner une femme! “Toi, t’es une féministe.” Une remarque envoyée comme pour me faire taire, un jugement à l’emporte-pièce, l’air…
La langue française n'a pas toujours été machiste

contributions

Par Cyna Bel

La langue française n'a pas toujours été machiste

Le magazine Lire publiait dans son numéro n°461 une chronique intitulée La confusion des genres, qui portait sur l’écriture inclusive. Sous couvert de présenter le débat relatif à la démasculinisation de la langue avec la plume objective d’un expert de la linguistique -Bruno Dewaele-, cette chronique a un parti pris machiste auquel je veux apporter une réponse sous forme de défense. La langue française fait primer le masculin sur le féminin. Le “ils” représente à lui seul l’intégralité des genres -masculin, neutre, féminin. Il se veut universel. Il est “tous” et il est “chacune”. La langue française est sexiste. En douter, c’est déjà prendre parti du côté de la langue des forts. Lorsque Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe 1994, écrit que la langue française est “censée” reproduire les préjugés machistes, et qu’elle accorde des…
Pourquoi la tribune de Catherine Deneuve and co a-t-elle fait tant de bruit?
Pourquoi la tribune de Catherine Deneuve and co a-t-elle fait tant de bruit? - Cheek Magazine

contributions

Par Charlotte Lazimi, des Martiennes

Pourquoi la tribune de Catherine Deneuve and co a-t-elle fait tant de bruit?

Depuis une semaine, on ne parle que de ça. En effet, la tribune Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle a suscité depuis sa publication le mardi 9 janvier un certain émoi. En cause, des propos jugés outranciers par une…
“Chères Catherines”: notre réponse à la tribune du Monde

contributions

Par Fiona Schmidt

“Chères Catherines”: notre réponse à la tribune du Monde

Chères Catherines, Dans cette tribune que l’on soupçonne d’avoir été sponsorisée par un grand groupe pétrolier tant elle est inflammable, vous vous émouvez du tsunami de puritanisme qui a déferlé sur le monde sous l’impulsion de #metoo et #balancetonporc, vous vous inquiétez pour les hommes “qui n’ont eu pour seul tort que d’avoir touché un genou, tenté de voler un baiser, parlé de choses intimes lors d’un dîner professionnel ou d’avoir envoyé des messages à connotation sexuelle à une femme chez qui l’attirance n’est pas réciproque”, pauvres zozos mazoutés par un féminisme censeur et sans humour qui condamne “la liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle.” Vous vilipendez la radicalité et l’outrance de certaines femmes qui, après s’être laissées peloter (notamment) le genou en silence pendant des siècles, osent désormais brider la radicalité et l’outrance de…
-

NE MANQUEZ
JAMAIS UN ARTICLE

Restez informé(e) en temps réel de chaque nouvelle publication grâce aux réseaux sociaux ! Suivez Cheek Magazine sur Facebook :