cheek_contributions_habillage_desktop

contributions

Par Tatyana Razafindrakoto, des Aliennes

“Je suis une Alienne. Et vous?”


Muni.e.s de loupes anti-stéréotypes et armé.e.s d’idées laser éradiquant le sexisme ordinaire, Les Aliennes débarquent sur Terre! Leur principale mission? Développer des actions culturelles, ludiques et tout public pour faire progresser l’égalité entre les genres aux quatre coins de la planète! Leur mode opératoire? Organiser chaque année un grand festival pour propulser les femmes artistes sur le devant de la scène et promouvoir les droits et l’émancipation des femmes.

L’histoire a commencé en juin 2015, avec un constat simple mais préoccupant: essayez de dire que vous êtes féministe en France, en ce début de XXIème siècle, et on vous regardera comme un.e extraterrestre! Bien décidée à m’approprier ce rôle de créature venue d’ailleurs, j’ai décidé de créer le festival Les Aliennes et d’embarquer dans l’aventure le collectif d’artistes La Formule. La première édition du festival a eu lieu en mars 2016, à la Flèche d’Or dans le 20ème arrondissement. Et ce fut une chouette réussite! Près de 1200 personnes réunies, une cinquantaine d’artistes au programme et une équipe de super bénévoles… Toute cette humanité rassemblée pour célébrer les femmes artistes et faire progresser l’égalité! Pas de doute, les Aliennes sont bien arrivé.e.s et ne comptent pas repartir de sitôt!

 

Les Aliennes poursuivent leur mission optimiste pour l’égalité entre les genres et l’émancipation des femmes.

L’arme secrète des Aliennes, c’est de faire rimer féminisme et optimisme! Les membres de cette toute nouvelle association, créée à l’issue du premier festival, partagent les mêmes envies et les mêmes valeurs: engagement, enthousiasme et intelligence collective! Les Aliennes sont convaincu.e.s que le sexisme peut être renversé en chatouillant les vieux réflexes structurels de la société, avec art et détermination. Ce qu’elles ont en commun, c’est une même vision pour demain: celle d’un monde qui repose sur l’égalité et qui offre à chacun.e les mêmes possibilités.

 

Festival Les Aliennes #2

Un festival c’est bien, deux festivals c’est mieux… Alors Les Aliennes reviennent en mars prochain! Elles poursuivent leur mission optimiste pour l’égalité entre les genres et l’émancipation des femmes. Elles redescendent sur Terre avec de nouveaux objectifs mais sans changer leur mode opératoire: la deuxième édition du festival sera une grande fête proposant concerts, spectacles mais aussi une exposition, un village associatif, des stands de créatrices, des ateliers ludiques et des conférences pas barbantes pour faire progresser l’égalité. 

Ils font vendre des brosses à dents mais filent des constellations de complexes à leur propriétaire…

Cette année le nom de code de la mission, c’est BODY PRIDE. Parce que les sondes Aliennes sont formelles: il y a des corps de femmes partout! Dans les médias, les publicités, les fantasmes, les colères, dans la rue, sur les murs, au foyer, au travail… Partout! Tout nus ou très habillés, avec ou sans tête, réel ou inventé, ils prolifèrent. Ils envahissent l’espace sans être jamais vraiment à leur place. Ils font vendre des brosses à dents mais filent des constellations de complexes à leur propriétaire… On les admire autant qu’on les critique et, selon les analyses télépathiques réalisées par les expertes Aliennes, les occupantes de ces vaisseaux corporels ne parviennent pas toujours à se les approprier… Pour un peu, on croirait que ce ne sont que des objets! Bref. Il était temps d’intervenir!

 

Plan de vol de la mission 

Les Aliennes vous donnent rendez-vous les 11 et 12 mars prochains à la Serre du Grand Parc de Saint-Ouen. Au programme: beaucoup de concerts, des spectacles, une expo, à boire et à manger, des stands associatifs et, grâce à la collaboration du collectif Les Chahuteuses, un parcours body positive absolument cosmique! 

 

Serre du Grand Parc de Saint-Ouen
32 rue Albert Dhalenne
93400 Saint-Ouen
Métro : Mairie de Saint-Ouen
Entrée libre et gratuite de 12h à 18h30
Tarif plein: 10€ / Tarif réduit: 8€* pour les concerts et les spectacles du soir (sur présentation des justificatifs pour les demandeurs.uses d’emploi, étudiant.e.s et habitant.e.s de Saint-Ouen)

Retrouvez toute la programmation et les liens vers la billetterie ici.


1. Lettre à mon stérilet

Cher Mimi, Cinq années de cohabitation intra-utérine nous attendent, alors tu permets que je t’appelle Mimi, n’est ce pas? Un surnom presque affectueux pour éviter un nom qui fait peur. Mirena. On dirait le nom d’une gorgone grecque. Ou d’un monstre de l’Odyssée. Certaines vont de Charybde…

2. Congélation des ovocytes: pourquoi l'interdire est déconnecté de la réalité

Chers membres du Comité Consultatif National d’Éthique, Bonne nouvelle, vous venez de vous déclarer favorables au droit à la Procréation Médicalement Assistée pour toutes les femmes, hétérosexuelles, lesbiennes et même célibataires. Enfin presque, puisque, malheureusement, dans votre rapport, vous vous opposez à la vitrification des…
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes - Cheek Magazine
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes

3. Pourquoi la littérature jeunesse doit combattre le sexisme

En mars dernier, j’ai été parrain du festival Femmes dans la Ville, à Cherbourg-en-Cotentin, qui œuvre depuis plus de quinze ans en faveur de l’égalité femmes-hommes. Dans ce cadre, je devais répondre à l’épineuse question: la littérature (jeunesse) est-elle sexiste? Naïf que je suis, j’étais…
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes - Cheek Magazine
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes

4. Je travaille en voyageant, je suis une digital nomade

Souvent, les gens autour de moi s'interrogent sur ce que je fais dans la vie. Toujours en vadrouille, à prendre part à mille projets, tout en ayant assez d’argent pour voyager. Même moi, au début, j’avais du mal à mettre un nom sur mon activité.…
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes - Cheek Magazine
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes

5. Mon livre, critique sur les start-ups, a réveillé le sexisme ordinaire

Depuis que mon document critique sur les start-ups, Bienvenue dans le nouveau monde, est paru en février dernier, je reçois un grand nombre de messages d’inconnus. Ce courrier des lecteurs consiste surtout en des messages de remerciement, de soutien ou d’amitié. J’ai pu constater en…
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes - Cheek Magazine
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes

6. Brigitte Macron: quoi son âge, qu’est-ce qu’il a, son âge?

Décidément, ce premier tour aura été celui des surprises ratées et des premières fois décevantes. Première fois que plus personne ne s’émeut qu’un parti nationaliste, xénophobe et antiparlementariste arrive au second tour d’une élection présidentielle. Première fois qu’une partie des électeurs, moi la première, est…
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes - Cheek Magazine
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes

7. Je suis une fille et je voyage seule

Je m'appelle Pauline, tout comme mon amie d'enfance, Pauline, avec qui j'ai monté le blog Les Pauline où l'on partage nos expériences de voyage à travers le monde depuis trois ans. Et bien qu'on adore partir à deux en mode girlsquad, on fait aussi partie…
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes - Cheek Magazine
Tatyana Razafindrakoto de l'association Les Aliennes