contributions

Par Les Glorieuses

Cultivons l'entraide et l'amitié entre femmes!


Les amitiés entre femmes font l’objet de tous les fantasmes. Entre la bataille de polochons, le crêpage de chignons, les commérages et les indispensables pestes, les préjugés sur l’absence d’entraide entre les femmes ne sont pas en reste.

D’où viennent-ils? Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook, et Adam Grant, ont souligné dans le New York Times que le mythe de la “femme méchante” reposait sur une série de clichés complètement faux. Il y aurait quelque chose d’inhérent dans le genre féminin qui pousserait les femmes à être constamment en compétition. L’autre mythe est celui de la femme puissante qui, au lieu d’aider les autres femmes, utiliserait son pouvoir pour les déstabiliser:

– “Elles sont trop portées sur les émotions” (c’est vrai que les émotions sont problématiques).

– “Elles sont sournoises” (il a pourtant été démontré que les hommes s’adonnaient plus facilement aux agressions indirectes, telles que le commérage ou l’exclusion sociale).

– “Elles font toujours des problèmes” (pour vérifier cette dernière affirmation, nous vous conseillons d’ouvrir un livre d’histoire).

Si la fraternité est un concept inhérent à celui de citoyenneté ou encore de démocratie, celui de la sororité a été quelque peu (et c’est un euphémisme) laissé à la marge. Sororité? Encore un nouveau mot? Effectivement, quand Ségolène Royal avait prononcé le mot dans l’un de ses discours en 2007, elle avait été attaquée par des journalistes pour sa manie de ne pas s’en tenir à la langue française. Mais il n’en était rien! Le mot “sororité” existe bien (même si Google s’évertue à le souligner comme une faute d’orthographe) et vient du latin soror, qui signifie “sœur”. La sororité (ou “sisterhood” en anglais) est une communauté de femmes liées ensemble par un intérêt commun. Nous ajouterons que la sororité est la capacité de toutes les femmes à s’entraider et à reconnaître que chacune vit différemment sa condition selon son milieu social, sa religion, ses origines…

Femmes de toutes origines, de toutes sexualités, de toutes convictions, nous sommes des sœurs. Nous sommes là pour nous entraider. Peu importe si nous n’avons pas le même visage, la même religion, le même mode de vie. Si nous nous tournons le dos, si nous ne nous ne soutenons pas chaque jour, personne ne sera là pour le faire.  


1. En Chine, le féminisme fait son chemin doucement mais sûrement

La Chine a toujours été une société patriarcale. Mao a eu beau œuvrer pour l’égalité des genres en faisant figurer de jeunes ouvrières sur ses affiches de propagande, les femmes ne sont toujours pas les égales des hommes dans la Chine actuelle. En 2016, le…
En Chine, le féminisme fait son chemin doucement mais sûrement - Cheek Magazine

2. J'ai été violée, et je n’ai plus envie d’avoir honte

Nous sommes le lundi 2 janvier 2017, et je suis en train d’écrire ce texte dans un café. Car -surprise- j’ai pris des résolutions pour la nouvelle année. Parmi celles-ci: arrêter de jouer à Pokémon Go (je suis accro depuis l’été dernier), ou faire une…

3. Mes résolutions féministes pour 2017

1. Définir ses propres objectifs Premier écueil: définir un objectif qui n’est pas le mien. Exemple typique: manger sainement. Marronnier des bonnes résolutions par excellence, rabâché par les magazines à la même période, et exacerbé par une période d’excès de fin d’année. Coup de bol…
Mes résolutions féministes pour 2017 - Cheek Magazine

4. Doit-on interdire les jouets roses pour filles?

C’est facile pour moi de polémiquer, j’en conviens. Mon ventre n’a jamais servi de studio tout équipé pendant neuf mois à quiconque, et personne ne m’a donc jamais envoyé de wish liste embarrassante pour Noël -personne de moins d’un mètre trente, en tout cas. J’ai…
Doit-on interdire les jouets roses pour filles? - Cheek Magazine

5. Pour un nouvel alphabet du viol

Les mots que nous utilisons pour désigner un concept témoignent de notre intérêt pour un sujet. Vous connaissez probablement l’anecdote des inuits qui ont 50 mots pour dire “neige”. C’est parce que la neige est très importante pour eux. Dans un registre beaucoup moins poétique,…
Pour un nouvel alphabet du viol - Cheek Magazine

6. Freelance: les bonnes résolutions de la rentrée

Bonjour, je m’appelle Fiona et je suis free lance depuis deux ans. Pendant dix ans, j’ai eu un bureau dans un open space, une plante en pot dans le couloir, un Monsieur en chemisette saumon pour me donner mon courrier, des tarifs préférentiels dans des clubs de sport où je…
Freelance: les bonnes résolutions de la rentrée - Cheek Magazine

7. Les femmes reprennent-elles enfin le pouvoir dans “Game of Thrones”?

Game of Thrones a-t-il résolu son problème avec les femmes? s’est demandé il y a quelques semaines le magazine américain Vulture. Cette question n’est pas anodine. Il y a trois ans, nous nous sommes déjà interrogées sur le féminisme et le sexisme de cette série médiévale.…
Les femmes reprennent-elles enfin le pouvoir dans “Game of Thrones”? - Cheek Magazine