cheek_contributions_habillage_desktop

contributions

Mes résolutions féministes pour 2017

Période des nouvelles résolutions oblige, je me suis demandé si je pouvais définir des objectifs féministes, et surtout  – que j’aurais envie de tenir.
© Universal Pictures International France
© Universal Pictures International France

© Universal Pictures International France


1. Définir ses propres objectifs

Premier écueil: définir un objectif qui n’est pas le mien. Exemple typique: manger sainement. Marronnier des bonnes résolutions par excellence, rabâché par les magazines à la même période, et exacerbé par une période d’excès de fin d’année. Coup de bol cette année j’ai eu la grippe à Noël donc j’en ressens moins le besoin. Mais dans tous les cas: c’est quoi cette obsession du manger sain? Pour perdre les 2 kg que je dis que je vais perdre depuis des années? Pour se rassurer et “prendre soin de soi”? 

 

GIF perte de poids contribution Marie Beauchesne résolutions féministes

 

J’ai toujours eu de la cellulite, c’est naturel, j’adore le bon vin, et les tartines de beurre salé sont la base de mon alimentation. Si j’atteins mon objectif je vais être malheureuse (pas de beurre salé = pas contente), si je ne réussis pas  -ce qui s’est produit toutes les fois où j’ai essayé - sentiment d’échec et d’absence totale de volonté. Spirale de la comparaison: avec des copines qui, elles, ont la volonté pour faire un régime, celles qui n’ont pas de cellulite, celles qui sont dans les magazines et qui sont toutes parfaites physiquement. Pourtant c’est absurde car lesdites filles parfaites dans les magazines sont l’antithèse de mon modèle de perfection: des filles valorisées avant tout pour leur patrimoine génétique, sans qu’on s’intéresse à leur intelligence (ou alors, une fois qu’elles sont connues). Je le sais mais je me fais encore avoir régulièrement par ces idéaux qui ne sont pas les miens. Note to self: passer mes bonnes résolutions 2017 à l’aune de ce test tout simple “est-ce que cet objectif m’appartient? est-ce qu’il me vient de l’extérieur?” 

 

2. Arrêter la compétition

Cette année, j’arrête la compétition. Personne ne compte les points, c’est totalement stérile et ça rend malheureuse. Pourquoi je me compare et pourquoi je fais la compétition avec d’autres filles, voire même avec des copines? Quand on est dure avec soi-même, c’est tentant de l’être avec les autres aussi, pour se sentir mieux et se valoriser par comparaison. Si vous vous reconnaissez je vous jette pas la pierre je fais pareil, et après je culpabilise de penser comme ça - en plus de la culpabilité de ne pas être assez [multiples options disponibles].

 

GIF auto-dépréciation contribution Marie Beauchesne résolutions 2017

 

On va pas se mentir: arrêter de se comparer totalement va être difficile, surtout avec Facebook et Insta. Mais remplacer la comparaison-compétition par la différenciation, c’est possible. Personne n’aurait l’idée de comparer un chirurgien et un astrophysicien: c’est trop différent. Faites pareil. Vous êtes trop différente de vos copines/collègues/cousine pour vous comparer. 

De toute évidence, si ça fait partie de mes résolutions 2017 c’est que cette technique n’est pas infaillible mais je la trouve de plus en plus efficace avec le temps. Si quelqu’un a une meilleure méthode, j’attends vos suggestions! 

 

GIF Different same contribution Marie Beauchesne résolutions 2017

 

3. La jouer collectif

Pas toujours facile, surtout quand on s’enorgueillit farouchement d’être indépendante et de ne dépendre de personne. Il y a toujours une part de moi qui est persuadée qu’il y a plus de mérite à faire les choses par soi-même, à apprendre plutôt que demander de l’aide, se débrouiller comme une grande. Et c’est plutôt vrai mais c’est aussi totalement inefficient et ça rallonge le temps de travail par trois, au moins. D’autant que personne n’est jugé au mérite, sauf dans les biographies et les épitaphes.

 

GIF Rihanna couronne contribution Marie Beauchesne résolutions 2017

 

Pourtant il y a plein de filles (et de mecs) avec qui j’ai envie de bosser et avec qui j’aimerais monter de nouveaux projets en 2017. Parfois j’ai peur de faire prendre du temps aux gens, mais ça c’est idiot parce que si ils n’ont pas le temps c’est leur responsabilité de me dire non, pas la mienne de décider pour eux. Et de mon côté je suis toujours partante  -ou presque -  quand on me propose un projet annexe, je dois pas être la seule à penser comme ça. La jouer collectif c’est peut-être moins méritant, mais c’est plus malin, et plus fun.

 

GIF Cheerleaders contribution Marie Beauchesne résolutions 2017

 

Puisqu’on est déjà en 2017 je vous propose de commencer tout de suite et partager cet article en taggant les filles avec qui vous avez envie de travailler, monter des projets, changer le monde. 

Bonne année 2017! 


2. Mon année sabbatique: un voyage à la rencontre de moi-même

Manon a la trentaine et rentre tout juste d’une année sabbatique, qui l’a fait voyager à travers les continents, mais surtout à la rencontre de ses envies profondes. 
© Universal Pictures International France  - Cheek Magazine
© Universal Pictures International France

4. Réhabilitons la connasse!

Il est grand temps d’investir un terme qui n’aurait jamais dû être une insulte mais un compliment…  
© Universal Pictures International France  - Cheek Magazine
© Universal Pictures International France