culture

Amy Schumer: l'humoriste trash et féministe qui fait réfléchir l'Amérique

Amy Schumer, comédienne new-yorkaise de 33 ans, nouvelle révélation de l’humour et du stand-up américain, est déjà un véritable phénomène outre-Atlantique. Qui est-elle?
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central

Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central


Pour faire rire, elle est capable de tomber à plat ventre en robe de soirée aux pieds de Kim Kardashian et Kanye West -comme à la dernière cérémonie des 100 personnalités les plus influentes de Time Magazine. Elle arrive à réunir Tina Fey, Patricia Arquette et Julia Louis-Dreyfus le temps d’une vidéo pour dénoncer la discrimination envers les femmes à Hollywood… Elle, c’est Amy Schumer, comédienne new-yorkaise de 33 ans, nouvelle révélation de l’humour et du stand-up américain, déjà un véritable phénomène outre-Atlantique.

Sexe, alcool, masturbation, relations humaines, égalité hommes/femmes, le cynisme pertinent d’Amy Schumer s’attaque à tout.

Des bonnes joues, des boucles blondes, un look de bonne copine, des textes à la fois drôles, trash et engagés, le style Amy Schumer ne ressemble à aucun autre mais, s’il fallait la situer, ce serait quelque part entre Sarah Silverman, Tina Fey et Kristen Wiig, pour ses textes très crus, sans filtre ni concessions. Sexe, alcool, masturbation, relations humaines, égalité hommes/femmes, le cynisme pertinent d’Amy Schumer s’attaque à tout, n’en déplaise à ceux qui voudraient la catégoriser un peu trop vite. “Je crois que les gens m’ont étiquetée ‘humoriste spécialisée sexe’ juste parce que je suis une femme. J’ai le sentiment qu’un homme pourrait monter sur scène et faire exactement la même chose et tout le monde serait là ‘lui, il a un vrai discours!’”, a-t-elle confié à Entertainment Weekly

Mostly Sex Stuff Amy Schumer

Capture d’écran de Mostly Sex Stuff © Comedy Central 

Après des études de théâtre au William Esper Studio de New York et plusieurs années à courir les castings, Amy Schumer débute sur la mythique scène du Gotham Comedy Club (qui a vu passer Jerry Seinfeld, Chris Rock ou Dave Chappelle entre autres) il y a un peu plus de dix ans. Quelques petits rôles à la télévision dans des séries comme Louie, Curb your Enthousiasm, 30 Rocks ou Girls plus tard, la chaîne Comedy Central la remarque et diffuse son premier stand-up, Mostly Sex Stuff, en 2012: premier gros succès. Amy Schumer réfléchit alors à un nouveau format, une émission rien qu’à elle.

Le show considéré comme “le plus sournoisement féministe de la télévision” selon Slate US, crée le buzz chaque semaine sur la toile.

Mélange déjanté de stand-up, d’interviews, de vidéos parodiques et de sketches, son programme Inside Amy Schumer, pour lequel elle enfile les casquettes de coproductrice, scénariste et comédienne, est lancé en avril de l’année suivante sur la même chaîne. Suivie par un public à 50% composé d’hommes selon le Time, il entame cette année sa troisième saison avec des audiences à faire pâlir (un peu) Jimmy Fallon. Avec son sous-titre évocateur, The Year of the Ass (“L’Année du cul”), le show considéré comme “le plus sournoisement féministe de la télévisionselon Slate US, crée le buzz chaque semaine sur la toile en accueillant des guests aussi prestigieux que Jerry Seinfeld, Paul Giamatti, Dennis Quaid ou Jeff Goldblum.

Trainwreck

Avec Bill Hader dans Trainwreck © Universal Pictures  

Avec des sketches au ton de plus en plus affirmé, la comédienne, l’air de rien, parvient à faire rire tout en pointant du doigt les questions de discriminations sexuelles et d’égalité qui hantent l’Amérique si puritaine. Et, avec ses millions de vues sur YouTube et ses fans scotchés devant Comedy Central, il se pourrait bien qu’elle arrive à se faire entendre. Cet hiver, elle sera à l’affiche de Trainwreck, la dernière comédie signée Judd Apatow, qu’elle a écrite et dans laquelle elle tient le premier rôle au côté de Bill Hader et Tilda Swinton. En attendant de la retrouver sur grand écran, voici une sélection subjective de ses meilleures vidéos. 

 

Compliments

L’histoire: Six copines se retrouvent à un coin de rue et commencent à se complimenter. Une dernière arrive et plutôt que de se rabaisser comme les autres, elle accepte l’éloge tout en remerciant gentiment ses amies. Un sketch cru qui prouve par le rire à quel point les femmes ont encore du mal à s’accepter telles qu’elles sont.

La réplique qui tue:You’re going to be the best mum ever, I want to crawl in your pussy and have you give birth to me (Tu vas être la meilleure maman du monde, j’ai envie de grimper dans ta chatte pour que tu me donnes naissance)

 

Milk Milk Lemonade

L’histoire: Amy Schumer et Amber Rose embarquent le rappeur Method Man et la comédienne Jemima Kirke (Girls) dans cette parodie de clip à la gloire du booty façon J-Lo et Iggy Azalea. Elles y rappellent les bases à tous les fans de hip hop qui verraient un peu trop le corps féminin comme une machine à combler leurs désirs: par les seins sort du lait, par en bas de la “limonade” (de l’urine, quoi) et par derrière du “chocolat” (on vous laisse comprendre la métaphore toutes seules). Totalement scato, mais efficace. 

La punchline qui tue: All the guys love my fudge machine (“Tous les mecs aiment ma machine à chocolat”)

 

Football Town Nights

L’histoire: Josh Charles (Le Cercle des poètes disparus, The Good Wife) parodie un coach de football américain façon Friday Night Lights. Dans une petite ville du Texas, il s’attire les foudres des habitants à cause d’une nouvelle règle qu’il impose à ses joueurs: viol interdit! Un thème sensible qui résonne particulièrement aux oreilles des américains tant les affaires de viols collectifs se succèdent dans les universités… Amy Schumer, ici en retrait de l’histoire, y campe une femme de coach en mode Desperate Housewife légèrement alcoolique plus vraie que nature. 

La réplique qui tue: “What if my mum is the DA and won’t prosecute, can I rape? (“Et si ma mère est procureur et qu’elle n’engagera pas de poursuites, je peux violer?”)

 

12 Angry Men 

L’histoire: 12 jurés enfermés dans une salle pour déterminer si, oui ou non, Amy Schumer est assez belle pour avoir son propre show à la télé. Cette parodie du film culte de Sidney Lumet est à voir absolument, avec sa ribambelle de stars, dont Dennis Quaid, Jeff Goldblum, Paul Giamatti, Vincent Kartheiser ou John Hawkes, et son pitch qui suit (presque) à la lettre celui du film. Véritable pied de nez à tous les détracteurs IRL d’Amy Schumer qui pensent qu’on ne peut pas être jolie, drôle et avoir du succès. Un sketch épique, tourné en noir et blanc et aussi drôle que subversif (mention spéciale au passage sur les godemichets). 

La réplique qui tue: “Why even make those things, women don’t need orgasm” (“Pourquoi fabriquer ces trucs-là, les femmes n’ont pas besoin d’avoir des orgasmes”) 

Rossana Di Vicenzo 


1. Elle signe “Nos vacances au bled”, récit drôle et fin d’une histoire française de l’immigration

Après Famille nombreuse, Chadia Chaibi Loueslati poursuit dans Nos vacances au Bled l’exploration de son histoire familiale en nous emmenant avec elle en Tunisie, le pays d’origine de ses parents. Une ode à l’insouciance d’une époque révolue, un hommage aux sacrifices de ses parents et une histoire de France à l’adresse de tou·te·s. 
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central

2. 4 raisons de lire “Les Sorcières de la littérature”, de Taisia Kitaiskaia et Katy Horan

Les Sorcières de la littérature, de la poétesse et autrice russo-américaine Taisia Kitaiskaia et de l’illustratrice Katy Horan, paraît aux éditions Autrement. Voici quatre bonnes raisons de découvrir cette très belle anthologie miniature.
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central

5. Joumana Haddad: “Le corps des femmes est le lieu de beaucoup de vengeances”

Alors que le Liban vit une révolution sans précédent, la femme de lettres et politicienne libanaise Joumana Haddad sort chez Actes Sud son dernier opus: Le Livre des reines. La saga familiale de quatre générations de femmes, au cœur des conflits qui ont jalonné l’histoire du Moyen-Orient.
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central

6. 3 raisons de voir “XY Chelsea”, le documentaire intimiste sur Chelsea Manning

Ce documentaire intimiste suit la sortie de prison de Chelsea Manning, la lanceuse d’alerte américaine qui a divulgué des centaines de milliers de documents sur la guerre en Irak et en Afghanistan via la plateforme Wikileaks. 
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central

7. Dali Misha Touré: “Je suis française, noire, malienne, voilée, jeune et écrivaine”

Dali Misha Touré, 25 ans, étudiante en psychothérapie et écrivaine, a déjà signé quatre romans. Parmi eux, Cicatrices, le premier publié récemment à compte d’éditeur. C’est le récit sensible au ton enfantin d’une adolescente incomprise par sa propre famille, au sein d’un foyer polygame quelque part en banlieue parisienne, et qui trouve refuge dans les mots. Rencontre. 
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Milk Milk Lemonade” © Comedy Central