culture

Le clip du jour

“Diamant”: Quand Bagarre signe une ode à la masturbation féminine

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Diamant, de Bagarre, c’est notre clip du jour. 
“Diamant”: Quand Bagarre signe une ode à la masturbation féminine

On aimait déjà Bagarre très fort pour leurs morceaux un peu fous à l’énergie volcanique, et on avait d’ailleurs invité Emmaï Dee, l’entité féminine du groupe, à venir parler avec nous. Mais ce Diamant étincelant qui aborde frontalement le sujet de la masturbation féminine scelle définitivement notre amour pour ces Français tapageurs et impertinents. 

Dans cette ode à la masturbation féminine, Emmaï Dee clame “je me sens libre, méchamment libre”, sur des images de la réalisatrice Marion Dupas. Cette dernière a mis en scène une adolescente qui tente de se masturber mais en est empêchée par divers événements. “Quand on aborde la masturbation féminine d’un autre angle, elle peut devenir burlesque, documentaire et servir la comédie”, raconte la clippeuse dans le communiqué de presse. Emmaï Dee, elle, indique le geste à faire: “index à l’envers, majeur en l’air”, pour se masturber tout en faisant un gros “fuck” aux tabous. 

 

 


1. Comment la série “Sex Education” met en scène une masculinité non toxique

Otis est le héros de la série Netflix Sex Education. Il a 16 ans, il est hétéro, s’habille assez banalement et plaît parfois aux filles. Ah, et il se déguise une fois par an en drag queen pour aller voir le film Hedwig and the Angry Inch.
Comment la série “Sex Education” met en scène une masculinité non toxique - Cheek Magazine

2. Comment Violette Leduc est devenue une icône féministe et queer

Le 2 février prochain, la mairie du 11ème arrondissement de Paris inaugurera la nouvelle médiathèque Violette Leduc. Une reconnaissance tardive, pour une figure féministe du XXème siècle, protégée par Simone de Beauvoir. Enquête sur une écrivaine redécouverte par les jeunes féministes et queers.
Comment Violette Leduc est devenue une icône féministe et queer - Cheek Magazine

3. Avec “Hunger”, Roxane Gay signe un récit féministe sur le traumatisme et la grossophobie

Un peu moins d’un an après la sortie en français de Bad Feminist, Denoël publie l’essai autobiographique de Roxane Gay Hunger, une histoire de mon corps. Dans ce récit puissant et nécessaire, elle aborde son agression sexuelle, son rapport à son corps, son féminisme et son expérience quotidienne de la grossophobie.
Avec “Hunger”, Roxane Gay signe un récit féministe sur le traumatisme et la grossophobie - Cheek Magazine

4. 3 films musicaux à découvrir au festival F.A.M.E

Pour sa cinquième édition, le festival de films musicaux F.A.M.E affiche une programmation ultra excitante, où les femmes tiennent le haut de l’affiche. 
3 films musicaux à découvrir au festival F.A.M.E - Cheek Magazine