culture

Séries

Ces actrices qui ne connaissent pas la crise

En quelques années, elles se sont imposées parmi les actrices les plus bankables de la télévision. Elles enchaînent les succès et les rôles, passent d’un projet à l’autre et changent de peau en permanence, sans jamais lasser les directeurs de castings. Tour de table de ces actrices TV parfois plus populaires que les stars de cinéma, et de leur actu de rentrée.

Les fausses jeunes premières

Ginnifer Goodwin

Ginnifer Goodwin

© ABC Studios

On la connaît pour: La série Big Love où, de 2006 à 2011, elle incarnait la troisième femme du Mormon Bill Henrickson. Dans ce bijou de HBO, on retrouvait à ses côtés les actrices Chloë Sevigny et Amanda Seyfried. Depuis trois ans, Ginnifer Goodwin officie comme Blanche-Neige dans la série familiale Once Upon a Time sur ABC. Un virage à 180° qui s’avère payant, puisqu’elle tient le premier rôle de cette série au succès d’audience pas négligeable, et qu’elle a même rencontré le père de son enfant sur le tournage (l’acteur Josh Dallas). Outre ses rôles sur petit écran, on la retrouve dans des comédies plus ou moins romantiques au cinéma, notamment dans Le sourire de Mona Lisa avec Julia Roberts, Kirsten Dunst et Maggie Gyllenhaal, ou le film choral Ce que pensent les hommes

Pourquoi ça marche pour elle: Ginnifer Goodwin navigue avec autant de bonheur entre série indépendante et show grand public. Sa force, c’est l’éclectisme de ses choix. 

 

Elisabeth Moss

Elisabeth Moss

© Michael Yarish / AMC

On la connaît pour: À seulement 32 ans, Elisabeth Moss possède un CV à faire pâlir toute jeune première. Et pour cause: depuis 16 ans, elle multiplie les rôles dans les séries cultes. D’abord fille du président Josiah Bartlet, alias Martin Sheen, dans À la maison blanche d’Aaron Sorkin, elle a ensuite embrayé avec Mad Men et Top of the Lake de Jane Campion. Pour son rôle dans cette mini-série tournée en Nouvelle-Zélande, elle a remporté en 2014 le Golden Globe de la meilleure actrice.

Pourquoi ça marche pour elle: Parce qu’elle n’a pas seulement un joli bonnet en tricot, mais aussi du flair. Depuis le début de sa carrière, elle sait miser sur le bon projet.

 

Alyson Hannigan

Alyson Hannigan

© 20th Century Fox Television

On la connaît pour: Second rôle emblématique dans Buffy contre les vampires, l’actrice a su garder le cap après la fin de la série de Joss Whedon, puisque, contrairement à Sarah Michelle Gellar dont les séries suivantes ont fait flop, elle a de nouveau fait un carton dans How I Met Your Mother. Au moment de la fin de la neuvième et dernière saison, elle était déjà sur un nouveau projet, l’un des rôles principaux de More Time With The Family sur CBS, produite par Ben Affleck et Matt Damon et prévue pour 2015. 

Pourquoi ça marche pour elle: Car, comme Elisabeth Moss, elle a su faire les bons choix. Et c’est aussi le cas au cinéma, puisqu’elle tient un rôle dans le cultissime American Pie et ses suites. 

 

Les plus aguerries

Kate Walsh

Kate Walsh

© ABC Studios

On la connaît pour: Elle était gynéco dans le mélodrame Private Practice. Après avoir assuré le rôle-titre dans ce spin-off de Grey’s Anatomy avec son personnage du Dr. Addison Montgomery, Kate Walsh prépare une rentrée 2014 en fanfare. Pour sa nouvelle série Bad Judge -qui, on l’espère, sera bien meilleure que Bad Teacher, la série tirée du film éponyme, dont l’esprit semble similaire-, elle gagnera 150 000 dollars par épisode, soit un montant considérable pour une nouvelle série. Un cachet qui en dit long sur les espoirs de la chaîne concernant ce show produit par Will Ferrell, Adam McKay et Anne Heche, dont le pilote sera diffusé le 2 octobre 2014. 

Pourquoi ça marche pour elle: Parce que sa large palette d’actrice lui permet aussi bien de verser dans le drame absolu, que de porter une comédie en toute légèreté. 

 

Julia Louis-Dreyfus

Julia Louis Dreyfus

© HBO 

On la connaît pour: Plus de 15 ans après la fin de Seinfeld, le show américain reste au Panthéon des comédies. Pourtant, parmi tous ses acteurs, Julia Louis-Dreyfus, alias Elaine Benes, semble la seule à s’en être bien sortie par la suite. Avant même cette série, d’ailleurs, elle avait déjà fait ses armes au Saturday Night Live et joué dans Hannah et ses sœurs ou Harry dans tous ses états de Woody Allen. Toujours en haut de l’affiche, on l’a vue dans The New Adventures of Old Christine de 2005 à 2011, et on la suit dans Veep sur HBO depuis 2011.

Pourquoi ça marche pour elle: Parce qu’elle a réussi à se renouveler tout en restant fermement ancrée dans le genre où elle excelle: la comédie. 

 

Melissa McCarthy

Melissa Mc Carthy

© Robert Voets / Warner Bros. Entertainment Inc.

On la connaît pour: Si elle explose au cinéma (40 ans, mode d’emploi, Very Bad Trip 3…) et dans la série aux airs de comédie romantique Mike & Molly, produite par Chuck Lorre (aussi papa de Mon oncle Charlie avec Charlie Sheen, remplacé ensuite par Asthon Kutcher), Melissa McCarthy était encore très récemment la reine des seconds rôles, qu’il s’agisse de la série familiale Gilmore Girls ou de la trop brève comédie de Christina Applegate, Samantha Who.

Pourquoi ça marche pour elle: Parce qu’elle a tranquillement construit sa carrière en l’espace de 14 ans et n’a pas cédé à la tentation d’abandonner le petit écran pour le grand.

 

Les éternels seconds rôles 

Bianca Lawson 

Bianca Lawson

© ABC Family 

On la connaît pour: En fait, on la connaît peu. Et pourtant, elle a fait des apparitions -certes plus ou moins remarquées- dans plus d’une dizaine de séries, de Buffy contre les vampires à Pretty Little Liars, où elle jouait la petite amie d’Emily, l’une des quatre héroïnes, sans oublier The Vampire Diaries, Dawson ou Witches of East End, où elle campait la rivale de la sorcière Freya Beauchamp. Au cinéma, elle était la “méchante” de la comédie romantique sur fond de hip hop Save the Last Dance. Bref, elle a de la bouteille, mais surtout en arrière-plan.

Pourquoi ça marche (quand même pas mal) pour elle: Parce qu’à force de passer d’un rôle à un autre tel un caméléon, ça fait 20 ans qu’elle est dans le cœur des ados. D’ailleurs, à 35 ans, elle a toujours l’air d’avoir leur âge. 

 

Jennifer Esposito

Jennifer Esposito

© CBS Telvision Studios 

On la connaît pour: Elle était remarquable dans le film oscarisé Collision et a joué dans le Summer of Sam de Spike Lee, mais hérite souvent de rôles de seconde main à la télévision. Dans Samantha Who, Jennifer Esposito est la meilleure amie pimbêche du personnage principal et prend un malin plaisir à martyriser celui qu’incarne Melissa McCarthy. Dans Taxi Brooklyn, elle est un docteur et une amie du personnage principal. Dans Blue Bloods, celle qui fut la femme de Bradley Cooper tenait un rôle de flic assez important, mais, malade, elle avait fini par se faire évincer du show par les producteurs

Pourquoi ça marche (quand même pas mal) pour elle: Au-delà d’un physique hors-norme de mannequin et malgré ses problèmes de santé, Jennifer Esposito crève littéralement l’écran grâce à son charisme. Elle est aussi crédible en flic coriace qu’en peste égocentrique.

Charlotte Lazimi 


1. 4 humoristes à suivre sans faute sur Instagram

Instagram est désormais un tremplin pour les humoristes qui veulent se lancer sans forcément passer par la scène. Notre sélection de Cheek comptes à suivre. 
© Michael Yarish / AMC - Cheek Magazine
© Michael Yarish / AMC

5. “Last Christmas”: une comédie romantique de Noël qui passe le Test de Bechdel?

Cheek fait passer à un film à l’affiche le désormais célèbre Test de Bechdel, qui en mesure le degré de féminisme. Last Christmas, comédie romantique de Noël en salles le 27 novembre, est-elle reçue ou recalée? Réponses.
© Michael Yarish / AMC - Cheek Magazine
© Michael Yarish / AMC