culture

Cinéma

4 films à voir avant tout le monde au Champs-Élysées Film Festival

Le Champs-Élysées Film Festival débute le 15 juin à Paris, et met en compétition des films américains et français. On a scruté la sélection.
DR
DR

DR


Le Champs-Élysée Film Festival ouvre sa sixième édition le 15 juin, et met la Nouvelle-Orléans à l’honneur. Fondé par la productrice, distributrice et exploitante Sophie Dulac, il juge traditionnellement une sélection de films indépendants américains et français. Et cette année encore s’y réunit un jury de choix, parmi les membres duquel on trouve Lolita Chammah, Lola Créton ou encore Karidja Touré. Le public sera lui aussi invité à voter pour son film favori, pour lui décerner le Prix du Public. Qu’ils soient déjà sortis à l’étranger ou à quelques semaines d’être diffusés dans nos salles, Cheek vous a fait sa sélection des films à ne pas manquer lors de l’événement parisien, qui se tiendra dès demain sur la plus belle avenue du monde. 

 

Jean of the Joneses, de Stella McNeghie

L’équation du pitch: Une famille jamaïcaino-américaine + un patriarche qui meurt sur le pas de la porte + des femmes fortes et têtues = hystérie familiale drolatique. 

Ce qui donne envie de le voir: Il y a quelque chose de réjouissant à voir ce casting entièrement noir, et quasi-exclusivement féminin, à l’écran. Comme une réponse aux critiques formulées contre le milieu trop peu diversifié du cinéma. Et derrière la caméra, c’est une femme, encore, qui prend les commandes: avec ce premier film de fiction, Stella Meghie signe une comédie dramatique qui joue des relations entre les générations. Et a reçu des critiques enthousiasmantes après sa projection au SXSW festival.

Projections: le 20 juin à 16h30 et le 21 juin à 21h au cinéma Lincoln. 

Date de sortie: inédit en France

 

Bonheur Académie, d’Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

L’équation du pitch: Un summer camp + Raël + des séances de méditation pour trouver le bonheur + le musicien Arnaud Fleurent-Didier = WTF ensoleillé

Ce qui donne envie de le voir: La promesse d’une folie dans un summer camp raëlien. Ca ne suffit pas? L’entremêlement qu’opèrent les scénaristes entre vie réelle et fiction totale, entre les tentatives de trouver le bonheur des deux héroïnes, Lily et Dominique, et l’arrivée du chanteur Arnaud Fleurent-Didier dans son propre rôle, promet un délire un peu fou de 75 minutes.

Projections: le 20 juin à 21h30 au Balzac et le 21 juin à 19h au Lincoln

Date de sortie: 28 juin 2017

 

Jeune Femme – Léonor Serraille

L’équation du pitch: Une Paula survoltée + un chat dans un carton + la Caméra d’or à Cannes 2017 =  une échappée belle partout dans Paris

Ce qui donne envie de le voir: La présence de Lætitia Dosch, déjà fascinante dans La Bataille de Solférino, de Justine Triet. L’ode que le film chante à la diversité, avec des personnages secondaires qui tous la célèbrent. Et puis cette promesse de course folle, de bazar permanent, une fraîcheur qui a déjà convaincu sur la Croisette. Ah, et la promesse d’un film féministe, comme nous l’a expliqué la réalisatrice Léonor Serraille, aussi!

Projections: le 16 juin à 16h au Lincoln et le 18 juin à 14h au Balzac

Date de sortie: septembre 2017

 

Embrasse-moi!, d’Océanerosemarie et Cyprien Vial

L’équation du pitch: L’humoriste Océanerosemarie + ses 15 ex-petites amies + un tempérament fonceur = une romance sous speed

Ce qui donne envie de le voir: Après La Lesbienne invisible et Chatons violents au théâtre, voici Océanerosemarie sur grand écran. Quand on la voit en verve sur les planches, on ne peut que se réjouir de la savoir scénariste, réalisatrice et actrice de cette comédie où elle fait tout pour séduire la nouvelle élue de son coeur. Et puis, cela donnera un aperçu en 4:3 de ce que pensent les homos des hétéros.

Projections: le 18 juin à 16h15 et le 19 juin à 21h30 au Lincoln

Date de sortie: 5 juillet 2017

Mathilde Saliou


1. Les BD Cheek à mettre sous le sapin à Noël

Vous voulez offrir une BD à Noël mais vous ne savez pas quoi choisir? Nous avons sélectionné six BD à mettre entre toutes les mains!
DR - Cheek Magazine
DR

3. “Girls Trip”: Pourquoi le “Bridesmaids noir” va marquer l’histoire du cinéma

Aux Etats-Unis, où il est sorti en juillet dernier, Girls Trip a été le carton surprise de l’été. Alors que cette comédie potache, dans la lignée de Bridesmaids, débarque dans les salles françaises, on vous explique pourquoi elle va marquer l’histoire du cinéma.
DR - Cheek Magazine
DR

5. Murielle Cohen, la grande prêtresse du graff à Tel Aviv

À Tel Aviv, une femme règne sur les murs. On la connaît sous le nom de Murielle Street Art mais personne ne sait que cette femme a troqué les talons aiguilles et les régimes draconiens contre les bombes de peinture et les Posca.  
DR - Cheek Magazine
DR

6. Danse, cinéma, chanson: Aloïse Sauvage fait tout à fond

Quelques rôles remarqués au cinéma, un spectacle de danse et deux vidéos qui font d’elles l’une des sensations musicales attendues de 2018: à 25 ans, Aloïse Sauvage fait feu de tout bois. Et le fait très bien. 
DR - Cheek Magazine
DR

7. Sexisme, harcèlement: les femmes du cinéma d'animation brisent le mythe

Monde des rêves et de l’enfance, l’industrie du dessin animé avait tout du cocon préservé du fléau sexiste. Puis John Lasseter, patron de Pixar, a été rattrapé par la vague de scandales sexuels récente. Et les animatrices, artistes et scénaristes d’autres studios ont commencé à parler.
DR - Cheek Magazine
DR