culture

Cinéma

Les Cheek films à voir cet été

De la fable au biopic, du cinéma d’auteur à la production mainstream, passion sexuelle ou amour filial: les films de l’été se suivent et ne se ressemblent pas. Notre sélection.
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma

120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma


Si la canicule revient, on a de quoi s’occuper dans les salles de cinéma cet été. Voici les 8 films qu’il ne faudra pas louper d’ici la rentrée.

 

The Circle, de James Ponsoldt

L’équation du pitch: Internet + réseaux ultra sociaux + Emma Watson x complot quasi mondial = interrogation pertinente sur notre monde 2.1.

Pourquoi c’est Cheek: Dans le genre jeune femme naïve prise dans les griffes d’un réseau social vorace, Emma Watson nous agace autant qu’elle nous touche. Bien joué. Et, même à petite dose, Tom Hanks est parfait, apportant ce qu’il faut de bonhomie à son rôle de grand manitou control freak et faussement empathique.

Date de sortie: le 12 juillet.

 

Song To Song, de Terrence Malick

L’équation du pitch: Nashville + Michael Fassbender + Rooney Mara + Ryan Gosling x ambiance clipesque = amour et trahisons sur grand écran.

Pourquoi c’est Cheek: Une fois encore, Terrence Malick prouve la dextérité esthétique de sa mise en scène, ici séquencée à l’extrême. Poétique et hypnotique, ce conte doux-amer sur l’ambition, les apparences et la soif de pouvoir touche en plein cœur. Et comment résister un quart de seconde au duo Michael Fassbinder-Ryan Gosling?

Date de sortie : Le 12 juillet.

 

Barrage, de Laura Schroeder 

L’équation du pitch: Isabelle Huppert + Lolita Chammah + le Luxembourg x un chalet isolé dans la verdure = un psychodrame familial aux lourds secrets.

Pourquoi c’est Cheek: Hormis la justesse de la jeune Thémis Pauwels, qui joue la fille de la très perturbée Catherine (Lolita Chammah) et la petite-fille de la régente Elizabeth (Isabelle Huppert), on est touché.es par ce récit de retrouvailles tortueuses entre une mère jugée indigne et une enfant dopée aux compétitions de tennis.

Date de sortie: Le 19 juillet.

 

Egon Schiele, de Dieter Berner

L’équation du pitch: Génie de la peinture + muses malignes + Autriche du XIXème siècle x l’art avant toute chose = un biopic arty plutôt réussi.

Pourquoi c’est Cheek: Parce qu’au-delà de célébrer le talent du peintre Egon Schiele, entre veine érotique et fibre sociétale, le film met en lumière le rôle majeur joué par les femmes de sa vie: sa petite sœur et premier modèle, Gerti, son amante Wally Neuzil, qu’il répudiera pour une jeune femme de bonne famille, Edith Harms.

Date de sortie: Le 9 août.

 

Les Proies, de Sofia Coppola

L’équation du pitch: Une bande de filles de tout âge + la guerre de Sécession + frustration + un soldat Yankee x un girl power un tantinet sanglant = Sofia Coppola est très forte.

Pourquoi c’est Cheek: Outre la photographie à tomber (on n’est pas chez Sofia Coppola pour rien) et un sens de l’atmosphère inné (la Virginie a rarement été aussi moite, lascive et psychorigide à la fois), on est séduit.es par le trio ravageur et tout en non-dits formé par Nicole Kidman, Kirsten Dunst et Elle Fanning.

Date de sortie: Le 23 août.

 

120 battements par minute, de Robin Campillo

L’équation du pitch: Les années 90 + Act Up + salles de réunions + manifs + clubbing + sida x des acteurs merveilleux = un film qui fait pleurer, et plus encore.

Pourquoi c’est Cheek: Parce que Robin Campillo a su jouer de la mise en scène pour rendre passionnantes des reconstitutions d’assemblées générales d’Act Up, avec une Adèle Haenel qu’on est toujours heureuses de retrouver. Cette plongée haletante au cœur du militantisme se double d’une romance sensuelle entre deux acteurs dont on ne pourra désormais plus se passer: Nahuel Pérez Biscayart et Arnaud Valois.

Date de sortie: Le 23 août.

 

Patti Cake$, de Geremy Jasper

L’équation du pitch: Working class du New Jersey + fille ronde wannabee rappeuse + meilleur ami supporter x punchlines à tout va = conte de fée des temps modernes

Pourquoi c’est Cheek: Parce que Patricia Dombrowski, alias Patti Cake$, est irrésistible de gouaille et de vulnérabilité réunies: Danielle MacDonald est une révélation à suivre de près, une sorte d’Adèle du hip hop. De plus, le film ne choisit pas entre veine indie et mainstream, et ça, ça nous plaît.

Date de sortie: Le 30 août.

 

Seven Sisters, de Tommy Wirkola

L’équation du pitch: Un futur proche où règne la politique de l’enfant unique + 7 sœurs identiques qui se dévoilent au fil des jours de la semaine + Glenn Close inquiétante x atmosphère sombre et un poil anxiogène = un film dystopique et d’action ultra efficace.

Pourquoi c’est Cheek: Parce que Noomi Rapace, qui joue les sept sœurs, nous donne l’impression qu’ensemble, on est plus fortes (à moins que ce ne soit le contraire?) et qu’une fille non armée peut envoyer au tapis des gros balèzes outillés jusqu’aux dents.

Date de sortie: Le 30 août.

 

Barbara, de Mathieu Amalric

L’équation du pitch: L’icône ultime de la chanson française + jeux de miroirs + mise en abyme x Mathieu Amalric = un biopic décalé et singulier.

Pourquoi c’est Cheek: En incarnant Barbara si fort qu’on pourrait la confondre avec elle, Jeanne Balibar se montre tour à tour fragile, indépendante, forte tête, séductrice, inquiétante -autant de facettes d’une seule femme qui a transcendé ses traumas grâce à son génial songwriting. 

Date de sortie: Le 6 septembre.

Sophie Rosemont


1. “Orange Is the New Black”: les comédiennes annoncent la fin de la série

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle des actrices d’Orange Is the New Black, publiée sur Twitter pour annoncer la fin de la série.
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma - Cheek Magazine
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma

4. Charli XCX replonge dans les années 90 pour le clip de “1999”

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: 1999, de Charli XCX et Troye Sivan, c’est notre clip du jour. 
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma - Cheek Magazine
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma

5. Charmed, Buffy… les remakes de nos séries d'adolescentes font-ils du femwashing?

Charmed, Buffy, Sabrina l’apprentie sorcière… Un violent vent de nostalgie souffle sur les chaînes américaines. Des reboots de ces séries sont soit sur le point de débarquer sur nos écrans, soit en projet, et on nous les vend comme plus féministes et plus intersectionnels que jamais. Faut-il se réjouir de ce sursaut post-#MeToo ou déplorer une certaine paresse? Retour sur une tendance qui n’a pas fini de se développer.
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma - Cheek Magazine
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma

7. Podcast “3.55”: Chanel vous emmène dans les coulisses de l'Opéra de Paris

Précurseur en matière de podcast dans l’univers du luxe, Chanel a confié un micro à Anne Berest, qui s’est immiscée dans les coulisses de l’Opéra de Paris. Aurélie Dupont, Keira Knightley ou l’étoile russe Diana Vishneva se racontent en face à face avec l’écrivaine. 
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma - Cheek Magazine
120 battements par minute © Les films de Pierre / France 3 Cinéma