culture

Le clip du jour

Avec “Radiate”, Jeanne Added se fait un gros trip en forêt

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Radiate, de Jeanne Added, c’est notre clip du jour. 
Avec “Radiate”, Jeanne Added se fait un gros trip en forêt

Non, ceci n’est pas une rediffusion de l’émission La Vie secrète des arbres, mais bien le nouveau clip de Jeanne Added. Après Mutate, la musicienne française dévoile un deuxième extrait de son nouvel album qui paraîtra le 14 septembre et qui s’intitule, tout comme ce single, Radiate.

Après le succès de Be Sensational, son premier Lp paru en 2015, Radiate sera l’occasion de retrouver sur disque la musicienne, qui n’a jamais vraiment disparu des radars du live. Elle fera d’ailleurs quelques concerts cet été, à Paris, La Rochelle ou Saint-Paul de Vence, avant d’entamer dès septembre une impressionnante tournée française, et vient d’annoncer un Zénith le 3 avril 2019. Dans Radiate, on la retrouve seule au milieu des arbres, le visage à découvert et face caméra, pendant que le morceau opère une lente montée en puissance, qui se termine dans un déluge de sons et d’électricité. Un retour tout en grâce et en puissance, comme sait si bien le faire Jeanne Added. 

 

 


2. “Mon Tissu préféré” fait souffler un vent de liberté sur le cinéma syrien

Repéré dans la sélection Un Certain Regard du dernier festival de Cannes, Mon Tissu préféré est un conte initiatique construit comme une invitation au voyage, dans l’intimité d’une jeune femme en quête de liberté individuelle, sur fond de guerre civile syrienne.
“Mon Tissu préféré” fait souffler un vent de liberté sur le cinéma syrien - Cheek Magazine

4. Samantha Bailly, la romancière en lutte pour défendre les auteur·rice·s

Autrice, scénariste et youtubeuse, Samantha Bailly est récemment devenue présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse et vice-présidente du Conseil Permanent des Écrivains. Du haut de ses 29 ans, elle bouscule le très masculin monde de l’édition à coup de hashtags et d’agitprop.
Samantha Bailly, la romancière en lutte pour défendre les auteur·rice·s - Cheek Magazine