culture

Le clip du jour

Avec “Ponytail”, Pi Ja Ma chante les lendemains de soirée difficiles

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Ponytail, de Pi Ja Ma, c’est notre clip du jour. 
Avec “Ponytail”, Pi Ja Ma chante les lendemains de soirée difficiles

Avec Ponytail, la Française Pauline de Tarragon, alias Pi Ja Ma, chante les lendemains de soirée difficiles. Dans un clip signé par la réalisatrice Alice Kong, la musicienne se met en scène dans des poses et des situations absurdes, qui évoquent le chaos des lendemains de fête. “Pour le clip j’ai choisi de travailler avec Alice Kong car cʼest une jeune fille comme moi. Je voulais me sentir libre et à lʼaise de lui partager mon point de vue sur cette chanson complètement WTF”, explique Pauline de Tarragon dans le communiqué de presse. 

En concert en France et en Europe cet été, où elle assurera les premières parties de Superorganism, Pi Ja Ma sortira son premier album à l’automne 2018. 

 


2. “Mon Tissu préféré” fait souffler un vent de liberté sur le cinéma syrien

Repéré dans la sélection Un Certain Regard du dernier festival de Cannes, Mon Tissu préféré est un conte initiatique construit comme une invitation au voyage, dans l’intimité d’une jeune femme en quête de liberté individuelle, sur fond de guerre civile syrienne.
“Mon Tissu préféré” fait souffler un vent de liberté sur le cinéma syrien - Cheek Magazine

4. Samantha Bailly, la romancière en lutte pour défendre les auteur·rice·s

Autrice, scénariste et youtubeuse, Samantha Bailly est récemment devenue présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse et vice-présidente du Conseil Permanent des Écrivains. Du haut de ses 29 ans, elle bouscule le très masculin monde de l’édition à coup de hashtags et d’agitprop.
Samantha Bailly, la romancière en lutte pour défendre les auteur·rice·s - Cheek Magazine