culture

Le clip du jour

Dans le clip de “Rapin*”, la Suédoise Jenny Wilson raconte son agression sexuelle

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Rapin*, de Jenny Wilson, c’est notre clip du jour. 
Dans le clip de “Rapin*”, la Suédoise Jenny Wilson raconte son agression sexuelle

“Je n’ai touché un instrument ou ouvert la bouche pour chanter que plus de six mois après. J’étais comme paralysée. C’était comme un lourd fardeau d’avoir ce sujet horrible qui m’attendait. Je n’avais absolument aucune idée de la façon de l’aborder”, explique la Suédoise Jenny Wilson au sujet de son agression sexuelle, dans le communiqué de presse qui accompagne la sortie de son prochain album.

Baptisé Exorcism, ce cinquième album solo de la musicienne sortira le 23 mars et évoque de manière directe, à travers des paroles littérales, cet épisode traumatique. Dans Rapin*, qui en est le premier extrait, elle se demande ainsi: “Late at night / Walking home / Too drunk / Been dancing / At a club / Out of town / Beam me up / Take me down / Did you pick me ’cause there’s no one else around?”. Le tout, illustré par des dessins eux aussi très explicites, signés de l’artiste suédois Gustaf Holtenäs


2. Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche

Après une adolescence sous les projecteurs, Natasha Lyonne a galéré. Problèmes de drogue, personnalité atypique: pendant 20 ans, elle a été cantonnée aux pages people et aux rôles secondaires. Avec Poupée russe, elle prouve son talent et signe son grand retour.  
Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche - Cheek Magazine

4. Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague?

Depuis le 9 janvier dernier et jusqu’au 11 février prochain, la cinémathèque française propose une rétrospective du célèbre réalisateur de la nouvelle vague Eric Rohmer. L’occasion de redécouvrir les chefs d’oeuvres d’un cinéaste féministe jusque dans sa façon de tourner. 
Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague? - Cheek Magazine

5. Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure

Nicki Minaj, Cardi B, Liza Monet ou Shay, ces rappeuses “hardcore” se voient régulièrement slut-shamées en raison de leur image hypersexualisée et de leurs textes crus. Pourquoi ces artistes se retrouvent-elles encore confrontées à ces préjugés sexistes?
Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure - Cheek Magazine

6. Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie

Savant mélange de gouaille et de douceur, Un Spectacle drôle de Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up français. Auréolée d’un succès grandissant, cette Franco-suisse est à l’image de ses blagues: marrante, sincère et captivante.
Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie - Cheek Magazine