culture

Le clip du jour

Avec le clip de “Sisters”, Flèche Love célèbre la sororité

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Sisters, de Flèche Love, c’est notre clip du jour. 
Avec le clip de “Sisters”, Flèche Love célèbre la sororité

C’est une ode à la sororité qui dit son nom en lettres capitales: Sisters, nouveau morceau de la musicienne Amina Cadelli, alias Flèche Love, célèbre l’entraide et la solidarité entre femmes. 

Qui aura un peu suivi le parcours d’Amina Cadelli ne sera pas étonnée par ce fort message féministe, elle qui a largement pris la parole pour raconter son expérience de sexisme en tant que musicienne, lorsqu’elle officiait dans le groupe suisse Kadebostany. “Lorsque les femmes se rassemblent, elles deviennent hors d’atteinte”, écrit-elle dans le communiqué qui accompagne la vidéo. Dans Sisters, la sororité est mise en scène en mode rite initiatique car, d’après la musicienne, “la sororité n’est pas facile parce que non apprise, alors il faut déconstruire pour tout mieux reconstruire, et ce passage ne se fait pas dans la douceur.” 

Exemplaire par la diversité des visages et des corps qu’il montre, le clip de Flèche Love appuie cette envie d’inclusion déjà à l’œuvre dans le morceau, qui s’ouvre par la lecture d’un extrait du livre Sister Outsider d’Audre Lorde. Et pour mettre en pratique ce beau discours sur la sororité, Amina Cadelli s’est entourée d’une équipe entièrement féminine pour réaliser ce clip, “des maquilleuses à la cheffe électro, en passant par la production.” 

 


1. 7 BD Cheek à découvrir cet automne

La rentrée littéraire côté romans graphiques recèle de nombreuses pépites. Nous avons sélectionné pour vous quelques lectures incontournables.
7 BD Cheek à découvrir cet automne - Cheek Magazine

2. Pourquoi les femmes vampires font-elles aussi peur?

Alors que la Cinémathèque rend hommage au mythe des vampires avec son exposition Vampires, de Dracula à Buffy, on a voulu comprendre pourquoi cette figure effrayait particulièrement au féminin. Décryptage.
Pourquoi les femmes vampires font-elles aussi peur? - Cheek Magazine

5. “Newport Beach”, brûlot féministe et anti-capitaliste des années 2000?

Sororité, empouvoirement, masculinité non-toxique, déclassement social volontaire et militantisme écolo… Et si Newport Beach, dont on fête cette année les 15 ans de la diffusion française, était une critique du mode de vie des 1% californiens?
“Newport Beach”, brûlot féministe et anti-capitaliste des années 2000? - Cheek Magazine

6. Le porno du futur est éthique et vient de Berlin

A Berlin, on croque de la techno et du sexe chaque soir. 80% des clubs de la capitale de l’électro sont “sex positive” et, depuis 2006, s’ajoute à l’obligatoire pèlerinage au Berghain (la cathédrale techno de la ville), une visite au plus grand festival porno d’Europe: le Porn Film Festival.
Le porno du futur est éthique et vient de Berlin - Cheek Magazine

7. Avec “Les Testaments”, Margaret Atwood imagine la victoire des luttes féministes

Près de trente-cinq ans après la parution de La Servante écarlate, l’autrice canadienne Margaret Atwood publie Les Testaments (ed. Robert Laffont, traduit de l’anglais par Michèle Albaret-Maatsch), une suite qui explore la chute de la République de Galaad. Un appel à faire tomber le système établi.
Avec “Les Testaments”, Margaret Atwood imagine la victoire des luttes féministes - Cheek Magazine