culture

Le clip du jour

Dans son nouveau clip, U.S. Girls s'attaque aux violences faites au femmes

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Velvet 4 Sale, de U.S. Girls, c’est notre clip du jour. 
DR
DR

DR


Dans Mad as Hell, son précédent clip paru début octobre, Meg Remy, la voix et le cerveau de U.S. Girls, s’en prenait aux politiques guerrières et lançait un appel au pacifisme avec un vrai tube qui martelait le cerveau comme l’enclume. Dans Velvet 4 Sale, plus funk et downtempo, la Canadienne revient à l’un de ses thèmes de prédilection: les questions liées aux femmes et, dans ce cas précis, aux violences domestiques. 

Dans cette vidéo aux airs de série policière, Meg Remy endosse un costume de flic et prend en chasse un collègue qui a battu sa femme en toute impunité. “Les hommes ont de la chance que les femmes (et les enfants) n’aient pas encore pris les armes. Et même si j’espère que cela n’arrivera jamais et que je pense que la violence n’est jamais efficace, cette idée était un bon point de départ pour une chanson”, explique-t-elle dans un communiqué de presse. 

Velvet 4 Sale est le deuxième extrait du nouvel album de U.S. Girls, qui bénéficie désormais d’une date de sortie, le 16 février 2018, et d’un titre, In a Poem Unlimited

 

F.K.


5. Charmed, Buffy… les remakes de nos séries d'adolescentes font-ils du femwashing?

Charmed, Buffy, Sabrina l’apprentie sorcière… Un violent vent de nostalgie souffle sur les chaînes américaines. Des reboots de ces séries sont soit sur le point de débarquer sur nos écrans, soit en projet, et on nous les vend comme plus féministes et plus intersectionnels que jamais. Faut-il se réjouir de ce sursaut post-#MeToo ou déplorer une certaine paresse? Retour sur une tendance qui n’a pas fini de se développer.
DR  - Cheek Magazine
DR

7. Podcast “3.55”: Chanel vous emmène dans les coulisses de l'Opéra de Paris

Précurseur en matière de podcast dans l’univers du luxe, Chanel a confié un micro à Anne Berest, qui s’est immiscée dans les coulisses de l’Opéra de Paris. Aurélie Dupont, Keira Knightley ou l’étoile russe Diana Vishneva se racontent en face à face avec l’écrivaine. 
DR  - Cheek Magazine
DR