culture

Le clip du jour

“Debout les femmes”: Brigitte et 37 autres musiciennes reprennent l'hymne du MLF

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Debout les femmes, repris par Brigitte et 37 autres musiciennes, c’est notre clip du jour. 
“Debout les femmes”: Brigitte et 37 autres musiciennes reprennent l'hymne du MLF

Si le monde de la musique était resté bien silencieux depuis #MeToo et souffrait encore d’un engagement féministe souvent trop timide -à quelques exceptions près-, ce clip marquera peut-être un tournant chez les musiciennes françaises. 

A la veille de la grande marche contre les violences sexistes et sexuelles organisée par Nous Toutes le 24 novembre, et à deux jours de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, 39 musiciennes se sont réunies à l’initiative du duo Brigitte pour reprendre ensemble l’hymne du MLF. Très fidèle à l’originale mais modernisée en l’internationalisant -le mot “debout” est chanté en plusieurs langues pour un message plus inclusif-, la chanson co-écrire en 1971 par une dizaine de femmes, dont Monique Wittig ou Antoinette Fouque, n’a rien perdu de sa force. Les bénéfices engendrés par le morceau seront reversés à la Maison des femmes de Saint-Denis, dont Inna Modja est la marraine. 

Si, à l’image, on distingue PommeMai Lan, Clara Luciani, Blondino, Hollysiz, Flèche Love, Elodie Frégé, Barbara Carlotti ou Olivia Ruiz, elles se confondent dans le son, portant d’une seule et même voix ce message féministe intemporel qui, en 2018 encore, fout clairement les poils. 

 


1. Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes

Les femmes ont toujours écrit de la poésie. Pourtant, le genre continue d’être investi majoritairement par des figures masculines, qui font autorité. Récemment pourtant, la donne commence à changer avec des jeunes femmes qui se servent de cet art pour parler de leurs expériences et faire entendre leur voix.
Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes - Cheek Magazine

3. Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche

Après une adolescence sous les projecteurs, Natasha Lyonne a galéré. Problèmes de drogue, personnalité atypique: pendant 20 ans, elle a été cantonnée aux pages people et aux rôles secondaires. Avec Poupée russe, elle prouve son talent et signe son grand retour.  
Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche - Cheek Magazine

5. Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague?

Depuis le 9 janvier dernier et jusqu’au 11 février prochain, la cinémathèque française propose une rétrospective du célèbre réalisateur de la nouvelle vague Eric Rohmer. L’occasion de redécouvrir les chefs d’oeuvres d’un cinéaste féministe jusque dans sa façon de tourner. 
Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague? - Cheek Magazine

6. Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure

Nicki Minaj, Cardi B, Liza Monet ou Shay, ces rappeuses “hardcore” se voient régulièrement slut-shamées en raison de leur image hypersexualisée et de leurs textes crus. Pourquoi ces artistes se retrouvent-elles encore confrontées à ces préjugés sexistes?
Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure - Cheek Magazine

7. Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie

Savant mélange de gouaille et de douceur, Un Spectacle drôle de Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up français. Auréolée d’un succès grandissant, cette Franco-suisse est à l’image de ses blagues: marrante, sincère et captivante.
Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie - Cheek Magazine