cheek_culture_habillage_desktop

culture

Disquaire Day: 4 disquaires parisiens pas comme les autres

Le Disquaire Day est l’occasion de rendre visite aux disquaires de quartier. On a compilé pour vous quatre adresses de la capitale uniques en leur genre. 
DR
DR

DR


Le Disquaire Day revient en France pour une 4ème édition ce samedi 19 avril. Cet événement international, qui met en lumière la musique indépendante, est l’occasion de dégoter quelques pièces inédites. Mais aussi de faire bien d’autres choses, comme le montrent ces quatre disquaires qui sont bien plus que ça. 

Le plus récent: Walrus

Walrus

DR

Dernier né des disquaires parisiens, Walrus ouvre ses portes pour le Disquaire Day 2014. Il a été lancé sous l’impulsion de Julie David, une ancienne de la Fnac, et de son acolyte Stéphane Lavallée.

Particularité: Outre un disquaire, Walrus se veut “un espace de convivialité” où les gens peuvent se retrouver. L’endroit a ainsi été pensé et conçu autour de trois axes: un disquaire, un café et enfin, un espace dédié au lifestyle. Il accueillera bien entendu des concerts, mais aussi des expositions. 

Leurs coups de cœur du moment: Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Marissa Nadler, Nils Frahm.

Ce qu’ils proposent pour le Disquaire Day: Une dédicace de Mensch de 17h à 19h, suivie d’un cocktail d’ouverture.

Coordonnées: 34 ter rue de Dunkerque, Paris 10ème, tel: 01 45 26 06 40 (ouvert du mardi au jeudi de 9h à 21h, le samedi de 10h à 22h et le dimanche de 14h à 19h)

Site Web: facebook.com/walrusdisquaire

Le plus féminin: Gals Rock

Gals Rock 2

DR

Parce que le rock n’est pas seulement l’apanage des hommes, Clémence Gancel et Pauline Dutheil ont décidé de mettre les femmes au centre de leur affaire. En décembre 2009, les deux copines ouvrent Gals Rock, un temple dédié à la “culture rock féminine” en plein cœur de Pigalle. 

Particularité: Chez Gals Rock, on met un point d’honneur à défendre et promouvoir presque exclusivement des femmes musiciennes. Au milieu des disques, on trouve des livres, des magazines, des fanzines et on peut même assister à des showcases. Enfin, puisque le rock est aussi un style, les filles ont installé un corner vêtements.

Leurs coups de cœur du moment: Le Prince Miiaou, EMA et Mina Tindle. 

Ce qu’elles proposent pour le Disquaire Day: Un élargissement de leur sélection musicale: “On ne se privera pas du 45 tours de Rock’n Roll Suicide de David Bowie, par exemple.” Pour terminer la journée en beauté, elles accueilleront Fiodor Dream Dog à 18 heures pour un showcase, à l’occasion de la sortie de Sunnight Remixes, son dernier Ep. 

Coordonnées: 17 rue Henry Monnier, Paris 9ème, tel: 01 45 26 09 03 (ouvert du mardi au samedi de 12h à 21h et le dimanche de 10h à 18h)

Site Web: galsrock.fr

 

Le plus vintage: Nationale 7

Nationale 7

DR

Ouvert depuis janvier 2013, Nationale 7 a été fondé par deux amis: Franck Pompidor et Maximin Jacquier. L’un féru de musique (batteur des HushPuppies et déjà à la tête du disquaire Ground Zero) et l’autre chineur invétéré, ils ont uni leurs passions respectives pour créer un lieu unique en son genre. 

Particularité: Plus qu’un disquaire, Nationale 7 est une véritable caverne d’Ali Baba où les vinyles côtoient du mobilier vintage des années 50 à 60. 

Leurs coups de cœur du moment: Who is William Onyeabor, une compilation qui reprend les titres de l’artiste nigérian éponyme.

Ce qu’ils proposent pour le Disquaire Day: Encore plus de vinyles et un coin brocante avec des prix allant de 3 à 5 euros.

Coordonnées: 114 rue du Faubourg-Poissonnière, Paris 10ème, tel: 09 83 20 84 42 (ouvert le lundi de 14h à 19h30, et du mardi au samedi de 11h30 à 19h30)

Site Web: nationale7paris.com/le-disquaire

Le plus rock’n’roll: Born Bad

Born Bad

DR

Born Bad, ce royaume de l’underground parisien qui fleure bon le cuir et la gomina, s’apprête à fêter son quinzième anniversaire. Avec une sélection très pointue en matière de rock’n’roll, Born Bad est devenu un disquaire parisien incontournable et jouit même d’une notoriété internationale.

Particularité: Si Born Bad s’adresse avant tout aux amateurs de rock pur jus et aux inconditionnels du vinyle, la boutique tend à élargir sa sélection en proposant d’autres styles de niche comme du rhythm and blues et de l’électro, par exemple. Born Bad propose également des livres et des vêtements, mais c’est aussi un label de rock contemporain qui vise à promouvoir des groupes français. 

Leur coup de cœur du moment: Ausmuteants, un groupe australien qui évolue entre le funk et le punk, dans l’héritage de Devo

Ce qu’ils proposent pour le Disquaire Day: Une sélection de vinyles encore plus vaste où Johnny Cash côtoie Daniel Darc. Dépêchez-vous, il y en aura pour tous les goûts mais sans doute pas pour tout le monde.  

Coordonnées: 11 rue Saint-Sabin, Paris 11ème, tel: 01 49 23 98 05 (ouvert du lundi au samedi de midi à 20h)

Site Web: facebook.com/Bornbadrecordshop 

Maëva Demougeot


1. Hollysiz de retour dans une choré inspirée

Fox marque le retour de Hollysiz, alias Cécile Cassel, sur le devant de la scène, quatre ans après son premier album My Name Is. Le morceau, entre blues rock fiévreux et électro, s'accompagne d'un clip à la choré inspirée (signée par la danseuse et chorégraphe…
DR  - Cheek Magazine
DR

2. Soul Sisters, la nouvelle websérie à découvrir de toute urgence

Depuis hier, le premier épisode de la série docu-fiction Soul Sisters, intitulé Ryonce, est disponible en ligne. L’idée? Ouvrir les portes d’un salon de coiffure féminin afro, y écouter les réunions informelles de femmes d’horizons différents et rire un bon coup avec elles. Alors qu'elles passent…
DR  - Cheek Magazine
DR

3. “Closure”: Le Prince Miiaou revient avec un clip bien taré

En amont de son nouvel album à paraître en 2018, Le Prince Miiaou, alias Maud-Elisa Mandeau, revient avec un clip bien taré pour son single Closure. Entourée de montagnes, ambiance Into The Wild avec une touche de bizarrerie lynchienne, la musicienne française allume des feux…
DR  - Cheek Magazine
DR

4. “La Belle et la meute”: L'impossible parcours d'une femme violée pour porter plainte

Présenté à Cannes 2017 dans la sélection Un Certain Regard, La Belle et la meute retrace l'histoire vraie d'une jeune femme violée par des policiers (l'affaire, qui avait secoué la Tunisie en 2012, avait déjà fait l'objet d'un livre, Coupable d'être violée, qui ressort ces…
DR  - Cheek Magazine
DR

5. Ibeyi: “Il faut propager le mot 'sororité'”

Depuis 2015, Ibeyi ont parcouru le monde. De Paris, où elles ont grandi, à Cuba, île de leurs origines où elles ont joué à l'occasion d'un défilé Chanel, en passant par la Nouvelle-Orléans le temps du tournage du Lemonade de Beyoncé, les deux jumelles ont…
DR  - Cheek Magazine
DR

6. Le clip du jour: Scratch Massive - Sunken

Beaucoup de femmes talentueuses spottées dans le dernier clip de Scratch Massive. Pour mettre en images Sunken, Sébastien Chenut -moitié du binôme- a fait appel à l'actrice française Roxane Mesquida (vue chez Quentin Dupieux ou Gregg Araki) et à Dj tokyoïte Eiko Hara. Porté par…
DR  - Cheek Magazine
DR

7. Karen Carpenter: comment l'anorexie a tué l'une des plus grandes chanteuses 70's

Pas besoin de connaître la discographie des Carpenters pour appréhender cette biographie qui n'en est pas vraiment une. Avec La Disparition de Karen Carpenter, le journaliste Clovis Goux explore les mécanismes de la célébrité et de son corollaire, la dérive mentale, en prenant pour anti-héroïne…
DR  - Cheek Magazine
DR