culture

La vidéo du jour

Le documentaire “Elles prennent la parole” interroge la place des femmes sur YouTube

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce documentaire sur la façon dont les YouTubeuses font bouger les lignes de la société. 
Le documentaire “Elles prennent la parole” interroge la place des femmes sur YouTube

“Est-ce que vous pouvez citer cinq YouTubeuses qui font autre chose que de la mode ou de la beauté?” C’est par cette question que s’ouvre ce documentaire passionnant qui interroge la place des femmes sur YouTube. Écrit, produit et réalisé par Léa Bordier et Lisa Miquet, Elles prennent la parole met en scène une quinzaine de YouTubeuses (Klaire fait Grrr, Natoo, Florence Porcel, Solange te parle etc…), qui expliquent leur démarche et témoignent de leur expérience face caméra.

Problèmes de confiance en soi et de légitimité, auto-dépréciation, sexisme des internautes, cyberharcèlement et menaces de viol ou de mort, les YouTubeuses interrogées racontent leur quotidien, pas toujours facile, de jeunes femmes exposées au regard des autres sur une plateforme où règnent anonymat et absence de régulation. Malgré les difficultés, toutes portent un message d’espoir et d’encouragement, rendant hommage à celles qui les ont inspirées et appelant leurs concitoyennes tentées par l’expérience à se lancer sans attendre. YouTube, ou le reflet d’une société sexiste (mais aussi raciste, homophobe, grossophobe…), qu’elle sont déterminées à faire évoluer. 

 


1. “Disobedient Daughters”, l'expo qui casse les stéréotypes autour des femmes asiatiques

“Objet sexuel”, “soumises”, “toutes pareilles”: au centre Metro Arts de Brisbane, en Australie, l’exposition Disobedient Daughters, organisée par la commissaire sino-australienne Sophie Cai, réunit neuf artistes et collectifs de photographes démantelant les stéréotypes de genre et d’ethnicité assignés aux femmes asiatiques.
“Disobedient Daughters”, l'expo qui casse les stéréotypes autour des femmes asiatiques - Cheek Magazine

2. 10 illustratrices féministes à suivre sur Instagram

De l’Angleterre à l’Espagne en passant par l’Inde et la Suède, ces dessinatrices féministes prennent le crayon et le pinceau pour déconstruire les stéréotypes et lutter contre les inégalités.
10 illustratrices féministes à suivre sur Instagram - Cheek Magazine

3. Pour ses 10 ans, la soirée lesbienne Wet For Me promet de mettre le feu

La soirée lesbienne et électro Wet For Me, organisée par le collectif Barbi(e)turix à la Machine du Moulin Rouge à Paris fête ses 10 ans samedi 21 avril. L’occasion de parler boobs, safe space et techno avec Rag, l’une des organisatrices.  
Pour ses 10 ans, la soirée lesbienne Wet For Me promet de mettre le feu - Cheek Magazine

4. Pourquoi “Killing Eve” est l'une des meilleures séries que vous verrez en 2018

La nouvelle série de la créatrice de Fleabag est bien partie pour être l’une des meilleures séries de l’année. À la fois féministe, drôle, captivante et magnifiquement écrite, elle dépoussière complètement le genre du thriller psychologique.
Pourquoi “Killing Eve” est l'une des meilleures séries que vous verrez en 2018 - Cheek Magazine