culture

La vidéo du jour

Le documentaire “Elles prennent la parole” interroge la place des femmes sur YouTube

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce documentaire sur la façon dont les YouTubeuses font bouger les lignes de la société. 
Le documentaire “Elles prennent la parole” interroge la place des femmes sur YouTube

“Est-ce que vous pouvez citer cinq YouTubeuses qui font autre chose que de la mode ou de la beauté?” C’est par cette question que s’ouvre ce documentaire passionnant qui interroge la place des femmes sur YouTube. Écrit, produit et réalisé par Léa Bordier et Lisa Miquet, Elles prennent la parole met en scène une quinzaine de YouTubeuses (Klaire fait Grrr, Natoo, Florence Porcel, Solange te parle etc…), qui expliquent leur démarche et témoignent de leur expérience face caméra.

Problèmes de confiance en soi et de légitimité, auto-dépréciation, sexisme des internautes, cyberharcèlement et menaces de viol ou de mort, les YouTubeuses interrogées racontent leur quotidien, pas toujours facile, de jeunes femmes exposées au regard des autres sur une plateforme où règnent anonymat et absence de régulation. Malgré les difficultés, toutes portent un message d’espoir et d’encouragement, rendant hommage à celles qui les ont inspirées et appelant leurs concitoyennes tentées par l’expérience à se lancer sans attendre. YouTube, ou le reflet d’une société sexiste (mais aussi raciste, homophobe, grossophobe…), qu’elle sont déterminées à faire évoluer. 

 


1. Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes

Les femmes ont toujours écrit de la poésie. Pourtant, le genre continue d’être investi majoritairement par des figures masculines, qui font autorité. Récemment pourtant, la donne commence à changer avec des jeunes femmes qui se servent de cet art pour parler de leurs expériences et faire entendre leur voix.
Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes - Cheek Magazine

3. Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche

Après une adolescence sous les projecteurs, Natasha Lyonne a galéré. Problèmes de drogue, personnalité atypique: pendant 20 ans, elle a été cantonnée aux pages people et aux rôles secondaires. Avec Poupée russe, elle prouve son talent et signe son grand retour.  
Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche - Cheek Magazine

5. Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague?

Depuis le 9 janvier dernier et jusqu’au 11 février prochain, la cinémathèque française propose une rétrospective du célèbre réalisateur de la nouvelle vague Eric Rohmer. L’occasion de redécouvrir les chefs d’oeuvres d’un cinéaste féministe jusque dans sa façon de tourner. 
Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague? - Cheek Magazine

6. Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure

Nicki Minaj, Cardi B, Liza Monet ou Shay, ces rappeuses “hardcore” se voient régulièrement slut-shamées en raison de leur image hypersexualisée et de leurs textes crus. Pourquoi ces artistes se retrouvent-elles encore confrontées à ces préjugés sexistes?
Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure - Cheek Magazine

7. Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie

Savant mélange de gouaille et de douceur, Un Spectacle drôle de Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up français. Auréolée d’un succès grandissant, cette Franco-suisse est à l’image de ses blagues: marrante, sincère et captivante.
Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie - Cheek Magazine