culture

Websérie

Ex-Best: la websérie américaine qui explore la rupture entre amies

Disponible en ligne et en intégralité depuis le 20 octobre, Ex-Best, websérie américaine sur la fin d’une amitié féminine, révèle un nouveau duo féminin.
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4

Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4


Pour Vogue, qui consacre un article à cette toute nouvelle websérie, c’est le duo de femmes qui manquait à l’écran. Après Lena Dunham et Jemima Kirke dans Girls, ou Abbi Jacobson et Ilana Glazer dans Broad City, Ex-Best traite d’un sujet encore peu abordé par la jeune génération de femmes qui mettent en scène leur amitié: la rupture entre amis. 

Certes, on connaissait déjà le point de vue de Jerry Seinfeld sur la question, avec cet épisode culte (et très vieux) consacré à cette douloureuse question: “comment mettre un terme à une amitié?”

 

 

Dans la websérie qu’elles ont co-écrite et qu’elles interprètent toutes les deux, Diana Gettinger et Monica Hewes apportent leur vision féminine de la rupture amicale. Dans ces 13 épisodes de trois à quatre minutes chacun, on assiste à la désintégration de la relation entre Leanne et Andrea, mise à mal par une semaine de vacances mal gérée en Islande. Réalisée par une femme, Barbara Stepansky, la série veut aussi éviter les écueils de la comédie entre femmes. “C’est un peu l’antithèse de Sex and the City”, a confié Diana Gettinger à Vogue. “On n’est pas juste là assises à parler de sexe, de rencards et de mecs tout le temps. Nous avons d’autres centres d’intérêt et sommes affectées par d’autres choses”. Le premier épisode est à regarder en VO ci-dessous et la suite est visible sur la page d’Ex-Best.  

 

 

Olga Rigue


1. 7 BD Cheek à découvrir cet automne

La rentrée littéraire côté romans graphiques recèle de nombreuses pépites. Nous avons sélectionné pour vous quelques lectures incontournables.
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4 - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4

2. Pourquoi les femmes vampires font-elles aussi peur?

Alors que la Cinémathèque rend hommage au mythe des vampires avec son exposition Vampires, de Dracula à Buffy, on a voulu comprendre pourquoi cette figure effrayait particulièrement au féminin. Décryptage.
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4 - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4

5. “Newport Beach”, brûlot féministe et anti-capitaliste des années 2000?

Sororité, empouvoirement, masculinité non-toxique, déclassement social volontaire et militantisme écolo… Et si Newport Beach, dont on fête cette année les 15 ans de la diffusion française, était une critique du mode de vie des 1% californiens?
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4 - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4

6. Le porno du futur est éthique et vient de Berlin

A Berlin, on croque de la techno et du sexe chaque soir. 80% des clubs de la capitale de l’électro sont “sex positive” et, depuis 2006, s’ajoute à l’obligatoire pèlerinage au Berghain (la cathédrale techno de la ville), une visite au plus grand festival porno d’Europe: le Porn Film Festival.
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4 - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4

7. Avec “Les Testaments”, Margaret Atwood imagine la victoire des luttes féministes

Près de trente-cinq ans après la parution de La Servante écarlate, l’autrice canadienne Margaret Atwood publie Les Testaments (ed. Robert Laffont, traduit de l’anglais par Michèle Albaret-Maatsch), une suite qui explore la chute de la République de Galaad. Un appel à faire tomber le système établi.
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4 - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Ex-Best” épisode 4