Ce qui se passe ailleurs

Etats-Unis

Gwyneth Paltrow dénonce les écarts de salaires à Hollywood

Cheek passe en revue (de Web) une actu internationale. 
© Paramount Pictures France
© Paramount Pictures France

© Paramount Pictures France


Après Patricia Arquette ou Kristen Stewart, Gwyneth Paltrow est la dernière en date d’une longue liste à prendre la parole sur le sexisme à Hollywood: dans la nouvelle édition de Variety estampillée Power of Women, l’actrice et productrice américaine ne mâche pas ses mots. “Cela peut être douloureux”, a-t-elle confié au magazine, d’après le site de Vogue, qui rapporte ses propos sur les écarts de salaires entre les hommes et les femmes dans l’industrie du cinéma américain. “Votre salaire est un moyen de quantifier votre valeur. Si les hommes sont payés beaucoup plus pour faire la même chose, on se sent merdique”, poursuit-elle. 

Gwyneth Paltrow, qui donne la réplique à Robert Downey Jr dans la franchise Iron Man, reconnaît sans mal le talent de son partenaire en affirmant que “personne ne vaut autant que Robert Downey Jr”. Mais insiste sur le fait que si elle révélait la différence de salaire entre eux, “vous seriez surpris”

Celle qui s’autoproclamait en 2012 une “mauvaise féministe” prouve qu’elle ne l’est pas tant que ça.

Toujours selon Vogue, Gwyneth Paltrow, 12ème actrice la mieux payée au monde cette année, aurait empoché neuf millions de dollars, quand Robert Downey Jr, acteur le mieux payé, en comptabiliserait pas moins de 80. Un nombre à mettre en perspective avec celui du salaire de Jennifer Lawrence, actrice la mieux payée, qui totalise seulement 52 millions.  

Celle qui s’autoproclamait en 2012 une mauvaise féministe prouve qu’elle ne l’est pas tant que ça. Et donne un écho bienvenu à une autre actualité, relayée notamment par le site Deadline: l’ouverture aux Etats-Unis cette semaine d’une enquête officielle sur la nette sous-représentation des femmes aux postes de réalisatrices (seulement deux femmes pour 100 hommes parmi les plus gros films l’année dernière). Un premier pas important vers plus d’égalité à Hollywood

O.R.  


1. Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement

Alors que le référendum pour la légalisation de l’avortement se déroule aujourd’hui, les Irlandais·e·s vivant à l’étranger reviennent des quatre coins du globe pour glisser leur bulletin, pro-choix pour la plupart, dans l’urne. 
© Paramount Pictures France  - Cheek Magazine
© Paramount Pictures France

2. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
© Paramount Pictures France  - Cheek Magazine
© Paramount Pictures France

3. En Argentine, les femmes brûlent leurs soutiens-gorge pour tacler le sexisme

Le renvoi d’une jeune fille d’un lycée de Buenos Aires sous prétexte qu’elle ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe a entraîné une vague de mobilisation dans la capitale du pays, significative du renouveau du mouvement féministe argentin. 
© Paramount Pictures France  - Cheek Magazine
© Paramount Pictures France

4. Procès de la Manada: l'Espagne se mobilise pour dénoncer les crimes sexuels

En Espagne, scandalisé·e·s par la condamnation pour “abus sexuel” de la meute, plus de 30 000 manifestante·s se sont rassemblé·e·s samedi pour dénoncer une justice laxiste, machiste, et véhiculant la culture du viol. 
© Paramount Pictures France  - Cheek Magazine
© Paramount Pictures France

5. Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto

Les Canadiens découvrent avec effroi que la tuerie de Toronto, qui a fait 10 morts et une quinzaine de blessés dont une majorité de femmes, a été commise par Alek Minassian, un masculiniste membre des Incels, une communauté de  “célibataires involontaires” vouant aux femmes une haine sans limite. 
© Paramount Pictures France  - Cheek Magazine
© Paramount Pictures France

6. Cette actrice indienne se dénude en public pour soutenir #MeToo et se fait arrêter

En Inde, pour apporter son soutien au mouvement #MeToo, l’actrice de 28 ans Sri Reddy s’est déshabillée en public. Un geste militant lourd de conséquences pour cette jeune femme aujourd’hui expulsée de son logement, condamnée et traitée en paria.
© Paramount Pictures France  - Cheek Magazine
© Paramount Pictures France

7. Emma Watson applaudit le tapis rouge Time's Up des Molières anglais

Ce week-end, le mouvement Time’s Up a ressurgi sur le tapis rouge des Molières anglais, pour la plus grande joie d’Emma Watson, toujours aussi engagée sur la question du sexisme. 
© Paramount Pictures France  - Cheek Magazine
© Paramount Pictures France