culture

Le Cheek Point

Jennifer Aniston dénonce le sexisme: “Il est temps d’arrêter de penser la beauté en termes de taille 36”

On a lu pour vous cette interview de Jennifer Aniston publiée sur le site du magazine américain InStyle et on vous la conseille fortement. 
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH

Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH


La plupart du temps, je ne réagis pas et je me moque des gros titres de magazine car ils deviennent de plus en plus absurdes. […] On peut entendre ‘Jen ne peut pas garder un homme’, et ‘Jen refuse d’avoir un bébé car elle est égoïste et trop engagée dans sa carrière’. Ou que je suis triste, que mon cœur est brisé. D’abord, avec tout votre respect, je n’ai pas le cœur brisé. Ensuite, ce sont des affirmations dangereuses. Personne ne sait ce qu’il se passe derrière les portes closes. Personne ne se demande combien ce sujet peut être sensible pour mon partenaire et moi. […]

J’ai clairement eu ma part de sexisme dans les médias. Les femmes sont séparées et opposées les unes aux autres sur leur apparence, leurs vêtements et d’autres choses superficielles. Quand un couple se sépare à Hollywood, c’est la femme qui est méprisée. La femme est laissée seule et malheureuse. C’est une ratée. Avez-vous déjà lu qu’un homme divorcé et sans enfant était une ‘vieille fille’?

Dans cette interview publiée sur le site du magazine américain InStyle, la scénariste Molly McNearney interroge l’actrice et réalisatrice Jennifer Aniston. Régulièrement à la Une de magazines qui composent inlassablement sur ses ruptures et son absence d’enfant, la star de 49 ans préfère en rire et se focaliser sur sa carrière. À l’affiche du film Dumplin’, elle rappelle avec fierté qu’il a été produit et réalisé par des femmes. Au détour de la conversation, Jennifer Aniston n’hésite pas non plus à exprimer ses coups de gueule, avec en première ligne le sexisme à Hollywood. “Il est temps d’arrêter de penser la beauté en terme de taille 36, de bonne taille de fesses, de bon tour de poitrine et de bonne mesure. C’est juste dépassé. Passons à autre chose.” Elle se dit d’ailleurs rassurée de voir que les Miss America n’auront plus besoin de défiler en maillot de bain. 

À lire le plus rapidement possible en VO sur le site de InStyle.


1. La cheeklist de Noël: 5 livres à offrir aux femmes de votre famille

Cinq autrices, cinq héroïnes, c’est le fil rouge de notre sélection de livres à mettre sous le sapin et entre les mains de toutes les femmes de la famille.
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH - Cheek Magazine
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH

2. 14 ans de moyenne d'âge et des millions de vues: on vous présente les baby-rappeuses

Elles ont entre 11 et 16 ans et cumulent plusieurs millions de followers sur les réseaux. Enfants prodiges ou influenceuses aguerries, les baby rappeuses américaines ont fait leur place sur la scène hip hop.  
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH - Cheek Magazine
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH

3. On a regardé “Plan Cœur”, la rom com française de Netflix, et on vous dit ce qu'on en pense

Disponible sur Netflix à partir de vendredi 7 décembre, Plan Coeur met à l’honneur un casting alléchant et tente de briser les codes de la comédie romantique avec, notamment, des personnages non stéréotypés. Un pari presque réussi, étant donné que la série rassemble quand même quelques clichés sur les relations amoureuses.
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH - Cheek Magazine
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH

5. 11 musiciennes qui vont faire 2019 en France

L’année musicale 2019 ne s’écrira pas sans elles. On vous présente 11 musiciennes qui vont faire parler d’elles en 2019.
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH - Cheek Magazine
Jennifer Aniston dans “Joyeux Bordel!” © Constantin Film Verleih GmbH