culture

La vidéo du jour

Jessica Chastain dénonce le sexisme des castings à Hollywood dans une vidéo très drôle

Si vous ne deviez regarder qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait cette parodie de casting par Jessica Chastain, où on lui demande d’être sexy de mille manières improbables.
Jessica Chastain dénonce le sexisme des castings à Hollywood dans une vidéo très drôle

Invitée dans le Tonight Show de Jimmy Fallon vendredi dernier, l’actrice et productrice américaine Jessica Chastain a joué son propre rôle dans une parodie de casting hollywoodien hilarante. Dans la vidéo, elle doit répéter une seule et même phrase: “Salut, je m’appelle Angela, je suis ravie de vous rencontrer”. En face, un homme lui donne des instructions sexistes au possible: “Tu pourrais la refaire, mais en plus sexy?”, “Tu peux faire comme si tu étais plus jeune?”, “Maintenant fais comme si tu étais un petit bonbon à la menthe qui détient un secret, mais toujours sexy”. Petit regain d’espoir quand il lance: “Essaye comme si tu étais intelligente, accomplie et puissante”, après quoi il se ravise très vite: “Désolé, j’ai mal lu mes notes… Euh… Fais-le en mode sexy”.

Et pour clôturer cette pépite vidéo, un acteur masculin se présente pour l’audition, même texte, prénom différent. Il est évidement salué d’un “Parfait, j’adore”, par le directeur de casting. Une bon moment de rigolade qu’on doit à Jessica Chastain, qui s’engageait déjà en 2015 pour l’égalité salariale à Hollywood.

Margot Cherrid


1. Série: 3 Bonnes raisons de regarder “Insecure”

La série Insecure revient pour une troisième saison lundi 13 août sur OCS. Voici 3 raisons de la regarder, et de rattraper votre retard si vous ne l’avez pas suivie.
Série: 3 Bonnes raisons de regarder “Insecure” - Cheek Magazine

6. 3 raisons de voir le biopic consacré à Mary Shelley

La vie de Mary Shelley, autrice du classique de science-fiction Frankenstein, est portée au cinéma par la réalisatrice Haifaa Al-Mansour et sort sur nos écrans le 8 août. 3 raisons d’y courir. 
3 raisons de voir le biopic consacré à Mary Shelley - Cheek Magazine