culture

La vidéo du jour

Docu: elle réalise le rêve de sa grand-mère et l'emmène à bord du Transsibérien

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait le teaser du Grand voyage, un documentaire réalisé par Juliette Lamboley sur le voyage en Asie en compagnie de sa grand-mère de 90 ans.
DR
DR

DR


Dans le documentaire Le Grand voyage, la comédienne et réalisatrice Juliette Lamboley part en voyage avec sa grand-mère à bord du Transsibérien, la voie ferrée de 9289 km qui traverse la Russie, la Chine et la Mongolie. Son but: permettre à cette dernière de réaliser son rêve, mais aussi montrer un autre visage des personnes âgées, trop souvent dévalorisées dans la société française. C’est après avoir réalisé un documentaire en Amazonie qu’elle a pris conscience du cloisonnement générationnel induit par le jeunisme, et auquel [elle] participai[t] sans y prêter attention”, explique-t-elle dans sa note d’intention.

À travers des paysages somptueux et des témoignages, la réalisatrice aborde également le thème de la transmission, entre sa grand-mère et elle, mais aussi entre elles et toutes les femmes qu’elles rencontrent sur leur route. Les deux femmes ont en effet parcouru trois pays à 30 km/heure, en trois semaines et sept fuseaux horaires. Dans chaque pays, elles y ont rencontré une grand-mère du même âge avec qui elles ont discuté. Si toutes les séquences ont été tournées lors de leur voyage au mois de juin, Juliette Lamboley a maintenant besoin de financements pour le travail de postproduction et a lancé une campagne de crowdfunding qui s’achève en fin de semaine prochaine. Un moyen de donner un second souffle à tous ceux qui sont encore là, mais à qui on ne donne plus la possibilité d’y croire”, selon ses motsEt le teaser donne très envie de soutenir ce projet original et poétique. 

Alexandra Vépierre


1. Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes

Les femmes ont toujours écrit de la poésie. Pourtant, le genre continue d’être investi majoritairement par des figures masculines, qui font autorité. Récemment pourtant, la donne commence à changer avec des jeunes femmes qui se servent de cet art pour parler de leurs expériences et faire entendre leur voix.
DR  - Cheek Magazine
DR

3. Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche

Après une adolescence sous les projecteurs, Natasha Lyonne a galéré. Problèmes de drogue, personnalité atypique: pendant 20 ans, elle a été cantonnée aux pages people et aux rôles secondaires. Avec Poupée russe, elle prouve son talent et signe son grand retour.  
DR  - Cheek Magazine
DR

5. Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague?

Depuis le 9 janvier dernier et jusqu’au 11 février prochain, la cinémathèque française propose une rétrospective du célèbre réalisateur de la nouvelle vague Eric Rohmer. L’occasion de redécouvrir les chefs d’oeuvres d’un cinéaste féministe jusque dans sa façon de tourner. 
DR  - Cheek Magazine
DR

6. Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure

Nicki Minaj, Cardi B, Liza Monet ou Shay, ces rappeuses “hardcore” se voient régulièrement slut-shamées en raison de leur image hypersexualisée et de leurs textes crus. Pourquoi ces artistes se retrouvent-elles encore confrontées à ces préjugés sexistes?
DR  - Cheek Magazine
DR

7. Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie

Savant mélange de gouaille et de douceur, Un Spectacle drôle de Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up français. Auréolée d’un succès grandissant, cette Franco-suisse est à l’image de ses blagues: marrante, sincère et captivante.
DR  - Cheek Magazine
DR