culture

La bande annonce du jour

EVJF et désillusions: “La vie de jeune fille”, un court métrage à ne pas manquer sur Arte

Ce court-métrage que l’on soutient depuis le début est enfin diffusé Arte. 
DR
DR

DR


C’est un projet que l’on soutient depuis ses balbutiements: La Vie de jeune fille, court métrage de Pauline Loquès, sera diffusé dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 avril, à 0h30 sur Arte (et en replay pendant 7 jours). D’une durée de 30 minutes, le film met en scène une bande d’amies parties célébrer l’EVJF de l’une d’entre elles en Normandie. Mais le week-end part en vrille lorsque Constance, la future mariée, reçoit un texto de son mec qui ne veut plus se marier. 

Financé via une campagne de crowdfunding, écrit et réalisé entre femmes, La Vie de jeune fille est un film ultra générationnel dans sa fabrication comme dans son propos: on y assiste à l’apprentissage d’une trentenaire élevée aux contes de fées, et rappelée à la réalité par la vie. “L’abandon de ses fantasmes est un moment important dans la vie d’une femme”, nous confiait la réalisatrice lors d’une précédente interview. Pour couronner le tout, la bande son est signée Cléa Vincent, une artiste qu’on aime beaucoup. Préparez les popcorns. 

 


2. Avec son roman, Sara Collins a imaginé une Jane Eyre noire

Quand elle était jeune, Sara Collins dévorait les romans des sœurs Brontë et de Mary Shelley. Aujourd’hui, elle vient de sortir son premier roman, Les Confessions de Frannie Langton, inspiré de ces classiques. Avec pour héroïne une ancienne esclave embarquée de la Jamaïque à Londres.
DR - Cheek Magazine
DR

3. Avec “Hors la loi”, elles rejouent le procès de Bobigny sur l’IVG

La pièce Hors la loi de Pauline Bureau, met en scène à la Comédie Française l’histoire de l’ado Marie-Claire Chevalier, jugée pour avoir avorté en 1971 alors que c’était encore illégal en France. Trois bonnes raisons de prendre sa place avant le 7 juillet.
DR - Cheek Magazine
DR

5. “Gentleman Jack”, le biopic lesbien qui révolutionne le genre

Actuellement diffusée sur OCS city, la série Gentleman Jack raconte l’histoire de la première “lesbienne moderne”, Anne Lister. Exploratrice en haut-de-forme, elle a ouvert la voie à des futurs féministes.
DR - Cheek Magazine
DR

7. Pourquoi les personnages féminins sont toujours coincés dans des stéréotypes sexistes

Des séries aux blockbusters en passant par les sagas littéraires, la conception de personnages féminins nuancés et inspirants demeure un défi parfois insurmontable pour l’industrie du divertissement qui se repose souvent sur des tropes stéréotypés.
DR - Cheek Magazine
DR