culture

Le Cheek Point

Tout l’été, Lauren Bastide invite des femmes savantes à son micro

Sur la grille d’été de France Inter, on a repéré Les Savantes, une émission dans laquelle Lauren Bastide interviewe des expertes françaises de tous les domaines.
DR
DR

DR


Que peut la science pour la cité? Que peuvent les femmes pour la science?” C’est la question que se pose Lauren Bastide tout l’été dans son émission Les Savantes, diffusée le samedi matin sur France Inter. La journaliste et auteure du podcast La Poudre interrogera neuf femmes, une heure chacune, dans un programme qui vise à donner de la visibilité à ces expertes que l’on entend souvent trop peu. La première invitée était Mathilde Larrère, historienne, maître de conférence à Sciences Po et à l’Université Paris-Est, experte en thread de tweets vulgarisateurs et elle a placé la barre haut:

Que peuvent les femmes pour l’Histoire? Déjà autant que les hommes, ce qui est déjà pas mal, puisqu’on considère qu’elles peuvent moins à la base. Ensuite, elles peuvent en agissant, en pensant, en écrivant… Elles ont aussi beaucoup à faire pour aider les femmes. (…) Comme on hérite de siècles d’inégalités, de discriminations, de minorisation, d’invisibilisation, il faut qu’elles remettent les choses à niveau. Donc il y a beaucoup à faire.

Lui a déjà succédé Nassira Hedjerassi, sociologue en science de l’éducation et professeure à l’Université de Reims Champagne-Ardennes, qui, rapidement, ajoute que “lorsqu’une femme interroge la production de savoirs, elle interroge aussi les conditions de production du savoir”. Une interrogation dont les contours se dessineront donc au fil de l’été et des entretiens. Parmi eux, on attend avec impatience ceux de la politologue Réjane Sénac et de la neurobiologiste Catherine Vidal.

Des entretiens à écouter au plus vite en live ou en podcasts sur le site de France Inter.


3. Weinstein, Polanski, Louis CK…: Que peut-on encore regarder à l'heure des scandales?

Indifférence, malaise, dégoût, indignation: les affaires Weinstein, Polanski ou Louis C.K. sèment parfois le trouble chez le public. Entre tri et auto-censure, comment s’y retrouver et savoir ce qu’on peut ou doit regarder? Difficile de donner un mode d’emploi, tant le choix est personnel. Témoignages.
DR  - Cheek Magazine
DR