culture

Le Cheek Point

Lindsay Lohan célèbre le Ramadan, et cela plaît à plus d’un.e musulman.e

On a lu pour vous cette tribune parue sur le site de Dazed à propos de la probable conversion de Lindsay Lohan à l’islam, et on vous la conseille. 
Instgram / @lindsaylohan
Instgram / @lindsaylohan

Instgram / @lindsaylohan


Ses batailles passées contre l’abus d’alcool et de drogues ont été particulièrement bien documentées (on pourrait même dire exploitées) par la presse, de même que sa dépression, mais je crois que c’est beau de savoir qu’elle a trouvé un peu de paix grâce à l’islam. Dans une interview donnée à un média turc, Lindsay a expliqué qu’elle avait vécu beaucoup de choses au cours des dix dernières années, et que lorsqu’un de ses amis lui a donné une version du Coran, elle a dit: “cela m’a ouvert des portes, d’un point de vue spirituel”, puis déclaré que lire le Coran lui apportait un sentiment de calme.” (…)

Les représentations sont importantes, surtout pour les plus jeunes. Pour les petites filles musulmanes qui grandissent dans un monde aux couleurs de Trump, où l’on célèbre la bigoterie et où l’on perçoit leur identité comme une menace, peut-être que voir une actrice célèbre parler positivement de l’islam et porter un hijab peut avoir un effet encourageant sur leur estime d’elles-mêmes. Cela peut aussi encourager les autres à ouvrir leur esprit à autre chose qu’à ce qu’on leur a appris à penser de l’islam et des musulmans.

#happyramadan

Une publication partagée par Lindsay Lohan (@lindsaylohan) le

 

Impossible de savoir avec certitude si Lindsay Lohan s’est convertie à l’islam ou pas. Ce qui est sûr, c’est qu’elle a célébré le début du Ramadan en compagnie de Pamela Anderson, Jeremy Renner ou encore Adrian Brody, et a souhaité un joyeux mois saint à ses followers pratiquants. Ok, elle l’a fait sur un yacht à Cannes, mais elle a souligné l’importance pour elle de fêter la culture musulmane, qu’elle évoque régulièrement sur Instagram, notamment. Pour Ruqaiya Haris, auteure d’une tribune sur Dazed, cela apporte un peu d’espoir à une époque où les populations de pays développés ont plutôt tendance à ignorer l’islam -quand ils ne laissent pas carrément croître l’islamophobie.

À lire le plus vite possible en VO sur le site de Dazed.


1. Les BD Cheek à mettre sous le sapin à Noël

Vous voulez offrir une BD à Noël mais vous ne savez pas quoi choisir? Nous avons sélectionné six BD à mettre entre toutes les mains!
Instgram / @lindsaylohan - Cheek Magazine
Instgram / @lindsaylohan

2. Tristan Lopin se demande à quoi sert Miss France (et nous aussi)

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Tristan Lopin, qui n’est pas pressé de regarder l’élection de Miss France ce week-end.
Instgram / @lindsaylohan - Cheek Magazine
Instgram / @lindsaylohan

3. “Girls Trip”: Pourquoi le “Bridesmaids noir” va marquer l’histoire du cinéma

Aux Etats-Unis, où il est sorti en juillet dernier, Girls Trip a été le carton surprise de l’été. Alors que cette comédie potache, dans la lignée de Bridesmaids, débarque dans les salles françaises, on vous explique pourquoi elle va marquer l’histoire du cinéma.
Instgram / @lindsaylohan - Cheek Magazine
Instgram / @lindsaylohan

5. Murielle Cohen, la grande prêtresse du graff à Tel Aviv

À Tel Aviv, une femme règne sur les murs. On la connaît sous le nom de Murielle Street Art mais personne ne sait que cette femme a troqué les talons aiguilles et les régimes draconiens contre les bombes de peinture et les Posca.  
Instgram / @lindsaylohan - Cheek Magazine
Instgram / @lindsaylohan

6. Danse, cinéma, chanson: Aloïse Sauvage fait tout à fond

Quelques rôles remarqués au cinéma, un spectacle de danse et deux vidéos qui font d’elles l’une des sensations musicales attendues de 2018: à 25 ans, Aloïse Sauvage fait feu de tout bois. Et le fait très bien. 
Instgram / @lindsaylohan - Cheek Magazine
Instgram / @lindsaylohan

7. Sexisme, harcèlement: les femmes du cinéma d'animation brisent le mythe

Monde des rêves et de l’enfance, l’industrie du dessin animé avait tout du cocon préservé du fléau sexiste. Puis John Lasseter, patron de Pixar, a été rattrapé par la vague de scandales sexuels récente. Et les animatrices, artistes et scénaristes d’autres studios ont commencé à parler.
Instgram / @lindsaylohan - Cheek Magazine
Instgram / @lindsaylohan