culture

La vidéo du jour

Talons, sexe, tabac: Quand Nadia Daam se moque du mythe de la Parisienne

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait cette chronique de Nadia Daam sur les clichés de la Parisienne.
Talons, sexe, tabac: Quand Nadia Daam se moque du mythe de la Parisienne

La journaliste et auteure Sophie Fontanel […] témoigne dans l’un de ses livres en disant ceci: ‘Moi je ne mets pas de réveil le matin. Ce qui caractérise la Parisienne, c’est le cool.’ Moi si je ne mets pas de réveil le matin, ce qui me caractérise c’est Pôle Emploi.” Dans son Coup de patte sur Europe 1, Nadia Daam s’est attaquée ce jeudi premier février au mythe très vendeur, exploité par les maisons d’édition, de la Parisienne.

Le fantasme autour des habitantes de la capitale rappelle à la chroniqueuse ces livres anglo-saxons sur les Françaises qui “ne grossissent pas”, “ne dorment pas seules”, et “ne font pas de lifting”. Elle s’étonne d’ailleurs qu’on ne parle pas encore de “ces françaises qui changent l’eau en vin, ont l’oreille absolue et deux clitoris.” La jeune femme évoque ensuite le “mythe voulant qu’avoir une adresse postale commençant par 75 suffit à faire de vous un être de lumière alors que ça fait surtout de vous quelqu’un qui dort sur un clic-clac vu le prix des deux pièces.

Elle continue en critiquant la glamourisation du prétendu mode de vie à la parisienne: “Porter des talons tous les jours: la scoliose c’est le nouveau noir. Fumer trop: le cancer c’est le nouveau noir.” Et pour terminer, Nadia Daam explique, en citant un article signé de la journaliste Nathalie Dépret sur le sujet, qu’il serait “chouette et utile de vanter les françaises pas pour ce qu’elles sont et paraissent, mais pour ce qu’elles font”. Chez Cheek, c’est notre devise depuis bien longtemps.

 

Margot Cherrid


1. “Disobedient Daughters”, l'expo qui casse les stéréotypes autour des femmes asiatiques

“Objet sexuel”, “soumises”, “toutes pareilles”: au centre Metro Arts de Brisbane, en Australie, l’exposition Disobedient Daughters, organisée par la commissaire sino-australienne Sophie Cai, réunit neuf artistes et collectifs de photographes démantelant les stéréotypes de genre et d’ethnicité assignés aux femmes asiatiques.
“Disobedient Daughters”, l'expo qui casse les stéréotypes autour des femmes asiatiques - Cheek Magazine

2. 10 illustratrices féministes à suivre sur Instagram

De l’Angleterre à l’Espagne en passant par l’Inde et la Suède, ces dessinatrices féministes prennent le crayon et le pinceau pour déconstruire les stéréotypes et lutter contre les inégalités.
10 illustratrices féministes à suivre sur Instagram - Cheek Magazine

3. Pour ses 10 ans, la soirée lesbienne Wet For Me promet de mettre le feu

La soirée lesbienne et électro Wet For Me, organisée par le collectif Barbi(e)turix à la Machine du Moulin Rouge à Paris fête ses 10 ans samedi 21 avril. L’occasion de parler boobs, safe space et techno avec Rag, l’une des organisatrices.  
Pour ses 10 ans, la soirée lesbienne Wet For Me promet de mettre le feu - Cheek Magazine

4. Pourquoi “Killing Eve” est l'une des meilleures séries que vous verrez en 2018

La nouvelle série de la créatrice de Fleabag est bien partie pour être l’une des meilleures séries de l’année. À la fois féministe, drôle, captivante et magnifiquement écrite, elle dépoussière complètement le genre du thriller psychologique.
Pourquoi “Killing Eve” est l'une des meilleures séries que vous verrez en 2018 - Cheek Magazine