culture

Festival Les Inrocks Philips / Nimmo and the Gauntletts

“Ce serait cool de voir Simone de Beauvoir dans le public”

Ce groupe anglais révélé par Kitsuné jouera à Paris le 15 novembre dans le cadre du festival Les Inrocks Philips. On a rencontré l’une de ses deux leadeuses. 
DR
DR

DR


Nimmo And The Gauntletts, groupe anglais mené par les deux amies d’enfance Sarah Nimmo et Reva Gauntlett, n’a pas encore sorti de premier album mais joue déjà à guichet fermé à Londres, sa ville d’origine. Lancé par Kitsuné grâce au titre Others, le quintette poursuit son ascension sur la scène musicale pop électro avec son Ep Jaded, sorti en mars dernier. Avant de remuer sur les nouveaux titres du groupe le 15 novembre à la Boule Noire pour le festival Inrocks, nous avons parlé de Paris et de Simone de Bauvoir avec Reva Gauntlett.

Qu’est-ce que jouer au festival Inrocks représente pour vous?

Nous sommes très excitées à l’idée d’y jouer. C’est vraiment génial de faire partie d’une si bonne programmation. Pour nous, revenir à Paris est également très excitant.

Quels artistes à l’affiche du festival aimeriez-vous voir?

Si on avait le temps de voir le live d’Isaac Delusion, ce serait super. On en a beaucoup entendu parler grâce à nos amis de Cracki Records à Paris.

Donnez-nous 3 bonnes raisons de venir voir Nimmo and The Gauntletts sur scène.

Nous essayons de faire de nos shows de véritables fêtes. Donc si vous êtes fan de danse ou que vous aimez vous jeter dans tous les sens, vous allez très certainement vous amuser. Cependant, dans notre musique, les chansons et les paroles ont aussi beaucoup d’importance, donc vous serez probablement émus. Dernière raison: notre batteur est vraiment pas mal. (Rires.)

Le festival Inrocks fête cette année sa 27ème édition. Comment vous imaginez-vous à 27 ans?

On espère que le groupe aura toujours du succès!

Quelles célébrités françaises, vivantes ou mortes, voudriez-vous voir dans le public pendant votre show à Paris?

Marcel Proust est l’un de mes auteurs préférés mais je ne sais pas quelle genre de personne il était. Simone de Beauvoir, ce serait vraiment cool. 

Vous étiez à Paris en juin dernier pour le Kitsuné Club Night, quel est votre meilleur souvenir de cette soirée?

Jouer au Palais de Tokyo était vraiment génial. Ce lieu est incroyable. C’était aussi la première fois qu’on rencontrait la team de Kitsuné depuis la sortie de Others, c’était donc un moment très important pour nous.

Propos recueillis par Arièle Bonte


5. Avec son roman, Sara Collins a imaginé une Jane Eyre noire

Quand elle était jeune, Sara Collins dévorait les romans des sœurs Brontë et de Mary Shelley. Aujourd’hui, elle vient de sortir son premier roman, Les Confessions de Frannie Langton, inspiré de ces classiques. Avec pour héroïne une ancienne esclave embarquée de la Jamaïque à Londres.
DR  - Cheek Magazine
DR

6. Avec “Hors la loi”, elles rejouent le procès de Bobigny sur l’IVG

La pièce Hors la loi de Pauline Bureau, met en scène à la Comédie Française l’histoire de l’ado Marie-Claire Chevalier, jugée pour avoir avorté en 1971 alors que c’était encore illégal en France. Trois bonnes raisons de prendre sa place avant le 7 juillet.
DR  - Cheek Magazine
DR