culture

Les 5 femmes de sa vie / Para One

“J'admire l'intelligence et le courage de Virginie Despentes”

Jean-Baptiste de Laubier, alias Para One, vient de sortir son nouvel album, Club. En octobre, on le retrouvera au crédit de la BO de Bande de filles, le nouveau film de Céline Sciamma. En attendant, le producteur français rend hommage aux 5 femmes de sa vie.  
© Caroline Deloffre
© Caroline Deloffre

© Caroline Deloffre


1- Kate Bush

Je deviens irrationnel quand il s’agit de Kate Bush car c’est un premier amour. Sa voix, sur les 45 tours que collectionnaient mes grandes soeurs, a vraiment bercé mon enfance. Tout à propos d’elle est unique. J’aime qu’elle ait su conserver un certain mystère, un élément qui manque cruellement à la pop d’aujourd’hui.

 

2- Sheila E.

Il y a quelques années à Coachella, pendant le concert de Prince, on a vu cette silhouette se dresser en contre-jour et commencer un solo de percussions hallucinant. Un pote m’a crié “mais c’est Sheila E!”. Je pense qu’on était encore plus contents de la voir que de voir Prince.

 

3- Winona Ryder

Tout le monde a l’air de tomber amoureux des actrices tout le temps, mais ça ne m’arrive jamais. Sauf de Winona Ryder. Le fait qu’elle soit devenue une icône un peu sombre des années 90, puis carrément en marge et pointée du doigt, me la rend encore plus sympathique.

 

4- Chantal Akerman

Le cerveau de cette femme me fascine. J’écoutais l’autre jour une longue interview sur France Culture, j’aurais voulu que ça n’arrête jamais. A l’époque, La Captive m’avait totalement subjugué, notamment pour le travail de Chantal Akerman sur la lumière avec Sabine Lancelin. Pour moi, avec Agnès Varda, elle a ouvert la voie à plusieurs générations de réalisatrices que j’admire comme Noémie Lvovsky, Céline Sciamma ou Rebecca Zlotowski.

 

5- Virginie Despentes

Je suis lent à me faire une idée sur le monde qui m’entoure. Parfois j’attends de lire ce qu’en pensent des gens comme Virginie Despentes, ça m’aide. J’admire son intelligence et son courage pour affronter certains sujets. King Kong théorie a été un vrai choc. Avec les livres de Guillaume Dustan, Michel Houellebecq ou Philippe Muray, il m’a vraiment aidé à comprendre cette époque confuse.

 

Propos recueillis par Faustine Kopiejwski

Para One, Club (Marble/Because Music), disponible. 


1. 4 podcasts afroféministes à écouter sans modération

Créés par et pour des femmes noires, ces podcasts afroféministes offrent un espace de discussion sur les questions raciales et permettent une vraie prise de conscience sur ces sujets. À vos casques! 
© Caroline Deloffre  - Cheek Magazine
© Caroline Deloffre

4. “Les Chatouilles”: un film poétique et réaliste sur la reconstruction d'une femme violée dans son enfance

En salles le 14 novembre, Les Chatouilles raconte la reconstruction d’Odette, une trentenaire violée à plusieurs reprises par un ami de ses parents, à l’âge de huit ans. Le scénario est très inspiré du parcours d’Andréa Bescond, coréalisatrice du film avec Éric Métayer, qui y interprète son propre rôle, après avoir raconté son histoire sur les planches. Rencontre.
© Caroline Deloffre  - Cheek Magazine
© Caroline Deloffre

5. 3 temps forts à ne pas manquer au festival Inrocks 2018

Retour du festival Inrocks dès le 21 novembre. De Lolo Zouaï à Oh Mu en passant par la conférence sur les nuits lesbiennes organisée par Cheek Magazine, 3 temps forts à ne pas manquer.    
© Caroline Deloffre  - Cheek Magazine
© Caroline Deloffre