culture

Le Cheek Point

Une pétition appelle à l'annulation de la rétrospective Polanski par la Cinémathèque Française

On a lu pour vous la pétition Pour que la Cinémathèque française annule son hommage à Roman Polanski lancée par Laure Salmona sur Change.org et vous la recommande.
DR
DR

DR


La Cinémathèque française a un sens du timing parfait, en pleine affaire Weinstein et alors qu’une cinquième victime de Roman Polanski vient de se manifester, elle annonce la programmation d’une rétrospective des films du réalisateur qui sera inaugurée le 30 octobre 2017 lors d’une soirée en sa présence. (…) C’est une insulte à toutes les femmes qui se sont mobilisées autour des hashtags #MeToo et #BalanceTonPorc, un affront à toutes les victimes de viol et plus particulièrement aux victimes de Polanski.

(…) Quel est le message que distille la Cinémathèque française dans les esprits avec l’annonce de cette rétrospective? Que les crimes sont, somme toute, solubles dans la célébrité et qu’un viol n’a que peu d’importance s’il est commis par un homme talentueux? Combien faudra-t-il encore de victimes pour que le milieu du cinéma prenne conscience qu’on ne peut continuer à porter ainsi aux nues un pédocriminel?”

Avec sa pétition mise en ligne vendredi dernier et adressée à la Cinémathèque française, la militante féministe Laure Salmona, a recueilli près de 27 000 signatures. Elle y dénonce l’indécence de l’organisation d’une rétrospective autour de Roman Polanski, le cinéaste franco-polonais accusé de cinq viols sur mineurs, qui fuit la justice depuis 1978. Dans le cadre de cette manifestation, il est même prévu que le réalisateur donne une masterclass le samedi 4 novembre.  La dernière phrase du texte appelle à la mobilisation en ligne autour du hashtag #LaCulturePasLaCultureduViol et l’auteure invite en commentaire à participer au rassemblement organisé ce soir par Osez le féminisme! pour faire annuler l’événement: “Il est temps d’en finir avec l’impunité des agresseurs sexuels, aussi talentueux et célèbres soient-ils.Le monde de la culture doit cesser de leur dérouler le tapis rouge, clamons-le haut et fort ce soir devant la Cinémathèque”.


3. Weinstein, Polanski, Louis CK…: Que peut-on encore regarder à l'heure des scandales?

Indifférence, malaise, dégoût, indignation: les affaires Weinstein, Polanski ou Louis C.K. sèment parfois le trouble chez le public. Entre tri et auto-censure, comment s’y retrouver et savoir ce qu’on peut ou doit regarder? Difficile de donner un mode d’emploi, tant le choix est personnel. Témoignages.
DR  - Cheek Magazine
DR