culture

4 podcasts afroféministes à écouter sans modération

Créés par et pour des femmes noires, ces podcasts afroféministes offrent un espace de discussion sur les questions raciales et permettent une vraie prise de conscience sur ces sujets. À vos casques! 
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 

Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 


Les femmes noires s’emparent de plus en plus des plateformes de podcast, ces espaces de parole où elles partagent leurs avis et leurs expériences de personnes racisées. On vous a déjà parlé du podcast Kiffe Ta Raceanimé par Rokhaya Diallo et Grace Ly, qui traite des questions raciales, et également de Me, My Sexe and I, consacré à l’intimité et à la sexualité des femmes noires, lancé par Axelle Jah Njiké. Aujourd’hui, on vous a concocté une nouvelle liste de 4 podcasts engagés, à écouter sans modération. 

 

The Womanist

C’est quoi? Un podcast destiné aux femmes noires, animé par Louisa Adj et Laéthycia Judy. Installées à New York, ces deux jeunes femmes abordent avec humour et honnêteté des sujets d’actualité ou encore des thématiques précises comme le racisme “anti-blanc”, la sexualité ou l’excision. Ce qu’on aime avec ce podcast, c’est écouter leurs vécus de femmes noires françaises aux États-Unis, les différences qu’elles ont pu observer entre les deux pays et le sentiment de participer à une discussion entre copines. 

On a adoré l’épisode 8 sur l’expérience des femmes noires avec les sites et les applications de rencontres, notamment l’approche raciale sur ces plateformes. Dans cet épisode, on apprend que les femmes racisées sont celles qui reçoivent le moins de réponses et qui sont les moins sollicitées. Racisme sexuel ou simple question de préférences, Louisa Adj et Laéthycia Judy ouvrent le débat. 

 

Sexuality Matter

C’est quoi? Le podcast “le moins assumé de la planète”sur la sexualité, animé par Wendie Zahibo, fondatrice du webzine dédié aux femmes noires: Reines des Temps ModernesC’est avec beaucoup d’humour que la militante afroféministe débite en quelques minutes “un flash info” sur la pornographie, la masturbation féminine ou encore la contraception

On a adoré le très drôle épisode 6, intitulé Pas de cunni, pas de pipe!, dans lequel Wendie Zahibo déconstruit les stéréotypes sur les préliminaires et pointe du doigt la difficulté pour une femme d’accéder à l’orgasme. 

 

Après la première page

C’est quoi? Un club littéraire audio, animé par Maly Diallo. Une fois par mois, la comédienne reçoit à sa table des lectrices minutieusement choisies pour échanger sur des oeuvres littéraires écrites par des autrices afrodescendantes. Elles parlent de la place de la femme noire dans l’histoire, de l’interprétation du racisme ou du fait qu’il n’y ait pas de noir·e·s en couverture des livres. 

On a adoré le premier épisode sur le livre À mains nues de Laura Nsafou, alias Mrs. Roots. L’autrice nous raconte comment elle a travaillé sur cet ouvrage, pourquoi elle a utilisé des mots crus pour décrire les scènes de sexe ou encore la raison pour laquelle elle a décidé de ne pas faire apparaître le racisme dans son récit. 

 

Thé noir

C’est quoi? Un podcast destiné aux femmes noires animé par Ndaya et Néné -elles ne donnent pas leurs noms de famille-, deux afro-françaises. Dans les épisodes, plutôt longs -ils durent entre 1h30 et 2 heures-, les deux jeunes vingtenaires abordent, autour d’un thé chaud, des sujets tels que la beauté, le sexe et la représentation des femmes noires au cinéma. 

On a adoré le dernier épisode sur les cheveux, où les deux jeunes femmes témoignent des différentes moqueries qu’elles ont pu subir, et donnent des conseils et des astuces pour l’entretien du cheveu afro. 

Wendy Le Neillon 


1. “Lusted Men”, l'exposition qui érotise les corps masculins

L’exposition Lusted Men présente une collection de photos érotiques masculines, anonymes et contemporaines. Preuve que la nudité émoustillante n’est pas réservée aux modèles féminins.
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist  - Cheek Magazine
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 

2. Du jeu et du caractère: ces actrices qui renouvellent petits et grands écrans

Elles possèdent la fougue des débutantes mais la sagesse de vieilles âmes: par leur jeu comme par leur volonté d’indépendance, ces cinq actrices vont faire parler d’elle en 2021.
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist  - Cheek Magazine
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 

4. Dix films féministes qu'il fallait voir en 2020

En 2020, l’année ciné aura été bouleversée jusqu’au bout. Heureusement, cela ne nous a pas empêchées de découvrir, au cinéma ou à la maison, de superbes récits féminins et féministes. 
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist  - Cheek Magazine
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 

5. Dix séries féministes qu'il fallait voir en 2020

Il y a au moins un truc dont on peut se réjouir en 2020 (si si): l’arrivée sur nos écrans d’œuvres télé iconoclastes et incontournables sur la féminité, le consentement, le tabou des règles ou encore la ménopause. 
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist  - Cheek Magazine
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 

6. Ma Rainey, la “Mère du Blues” qui n’en faisait qu’à sa tête

Même dans Le Blues de Ma Rainey, un film qui porte son nom, Ma Rainey reste en arrière-plan. Dommage, car cette femme, noire et bisexuelle, a changé le monde de la musique.
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist  - Cheek Magazine
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist 

7. Aya Nakamura, Wejdene, Lyna Mahyem… Ces artistes R&B qui réinventent la langue française

Aya Nakamura, érigée en ambassadrice de la langue française par un député LREM, invente son propre argot dans ses chansons. Tout comme ses consœurs Wejdene ou Lyna Mahyem. Le langage de rue au service du son est aujourd’hui un ingrédient essentiel à la fabrique de tubes planétaires. 
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist  - Cheek Magazine
Louisa Adj et Laéthycia Judy, © The Womanist