culture

Podcasts

Ces deux sublimes podcasts sur l'homosexualité féminine sont à écouter d'urgence

Sur ARTE Radio, deux podcasts explorent l’acceptation de l’homosexualité féminine, par soi comme par les autres. À écouter le plus vite possible. 
© Dix pour cent
© Dix pour cent

© Dix pour cent


Tu ne le sais pas mais t’es homo”, “un jour tu rencontreras ton identité sexuelle”: des phrases comme celles-ci, Élodie Font en a entendu des dizaines. Dans un sublime podcast, intitulé Coming In et publié sur ARTE Radio à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, cette journaliste de Radio Nova raconte la découverte de son homosexualité, les nombreuses questions qu’elle s’est posées avant et après avoir embrassé pour la première fois une femme et comment elle a “tué” son hétérosexualité, comme elle dit. Élodie Font nous fait ainsi rentrer dans l’intime, avec intelligence, poésie et sincérité. Elle fait témoigner sa mère, ses ami.es, évoque ses journaux intimes, ses souvenirs avec des hommes et nous fait écouter la musique sur laquelle elle dansait adolescente. À écouter ci-dessous. 

 

 

Dans un autre podcast, publié également sur ARTE Radio le 10 mai dernier, on entend la voix de Sophie Andry, 20 ans, étudiante à L’École W. Dans Aimer à 20 ans, elle a décidé de “raconter [s]on histoire d’amour” avec une femme. Elle évoque les insultes qu’elles ont essuyées, les remarques salaces qu’elles ont supportées et les regards lubriques, insistants ou vicieux qu’elles ont dû affronter. On vous recommande fortement de l’écouter quand vous avez, exactement, 5 minutes et 43 secondes. 

 

Mathilde Saliou


1. Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes

Les femmes ont toujours écrit de la poésie. Pourtant, le genre continue d’être investi majoritairement par des figures masculines, qui font autorité. Récemment pourtant, la donne commence à changer avec des jeunes femmes qui se servent de cet art pour parler de leurs expériences et faire entendre leur voix.
© Dix pour cent  - Cheek Magazine
© Dix pour cent

3. Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche

Après une adolescence sous les projecteurs, Natasha Lyonne a galéré. Problèmes de drogue, personnalité atypique: pendant 20 ans, elle a été cantonnée aux pages people et aux rôles secondaires. Avec Poupée russe, elle prouve son talent et signe son grand retour.  
© Dix pour cent  - Cheek Magazine
© Dix pour cent

5. Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague?

Depuis le 9 janvier dernier et jusqu’au 11 février prochain, la cinémathèque française propose une rétrospective du célèbre réalisateur de la nouvelle vague Eric Rohmer. L’occasion de redécouvrir les chefs d’oeuvres d’un cinéaste féministe jusque dans sa façon de tourner. 
© Dix pour cent  - Cheek Magazine
© Dix pour cent

6. Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure

Nicki Minaj, Cardi B, Liza Monet ou Shay, ces rappeuses “hardcore” se voient régulièrement slut-shamées en raison de leur image hypersexualisée et de leurs textes crus. Pourquoi ces artistes se retrouvent-elles encore confrontées à ces préjugés sexistes?
© Dix pour cent  - Cheek Magazine
© Dix pour cent

7. Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie

Savant mélange de gouaille et de douceur, Un Spectacle drôle de Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up français. Auréolée d’un succès grandissant, cette Franco-suisse est à l’image de ses blagues: marrante, sincère et captivante.
© Dix pour cent  - Cheek Magazine
© Dix pour cent