culture

Podcasts

Ces deux sublimes podcasts sur l'homosexualité féminine sont à écouter d'urgence

Sur ARTE Radio, deux podcasts explorent l’acceptation de l’homosexualité féminine, par soi comme par les autres. À écouter le plus vite possible. 
© Dix pour cent
© Dix pour cent

© Dix pour cent


Tu ne le sais pas mais t’es homo”, “un jour tu rencontreras ton identité sexuelle”: des phrases comme celles-ci, Élodie Font en a entendu des dizaines. Dans un sublime podcast, intitulé Coming In et publié sur ARTE Radio à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, cette journaliste de Radio Nova raconte la découverte de son homosexualité, les nombreuses questions qu’elle s’est posées avant et après avoir embrassé pour la première fois une femme et comment elle a “tué” son hétérosexualité, comme elle dit. Élodie Font nous fait ainsi rentrer dans l’intime, avec intelligence, poésie et sincérité. Elle fait témoigner sa mère, ses ami.es, évoque ses journaux intimes, ses souvenirs avec des hommes et nous fait écouter la musique sur laquelle elle dansait adolescente. À écouter ci-dessous. 

 

 

Dans un autre podcast, publié également sur ARTE Radio le 10 mai dernier, on entend la voix de Sophie Andry, 20 ans, étudiante à L’École W. Dans Aimer à 20 ans, elle a décidé de “raconter [s]on histoire d’amour” avec une femme. Elle évoque les insultes qu’elles ont essuyées, les remarques salaces qu’elles ont supportées et les regards lubriques, insistants ou vicieux qu’elles ont dû affronter. On vous recommande fortement de l’écouter quand vous avez, exactement, 5 minutes et 43 secondes. 

 

Mathilde Saliou


3. “Mon Tissu préféré” fait souffler un vent de liberté sur le cinéma syrien

Repéré dans la sélection Un Certain Regard du dernier festival de Cannes, Mon Tissu préféré est un conte initiatique construit comme une invitation au voyage, dans l’intimité d’une jeune femme en quête de liberté individuelle, sur fond de guerre civile syrienne.
© Dix pour cent  - Cheek Magazine
© Dix pour cent

5. Samantha Bailly, la romancière en lutte pour défendre les auteur·rice·s

Autrice, scénariste et youtubeuse, Samantha Bailly est récemment devenue présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse et vice-présidente du Conseil Permanent des Écrivains. Du haut de ses 29 ans, elle bouscule le très masculin monde de l’édition à coup de hashtags et d’agitprop.
© Dix pour cent  - Cheek Magazine
© Dix pour cent