culture

Le clip du jour

Dans “PYNK”, Janelle Monae orchestre la danse des vagins

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Pynk, de Janelle Monae, c’est notre clip du jour. 
Dans “PYNK”, Janelle Monae orchestre la danse des vagins

On savait depuis son discours aux Grammy Awards et ses deux derniers clips, Make me Feel et Django Jane, que Janelle Monae était une nouvelle voix forte et déterminée du féminisme. 

Avec Pynk, nouveau clip où la musicienne voit la vie en rose, elle orchestre une danse des vagins pour accompagner cette ode au sexe féminin, où elle suggère -de manière plutôt appuyée- que l’amour entre femmes est celui qu’elle préfère (“Rose, comme la couleur de ton… / Rose comme la vérité qu’on ne peut pas cacher”). Nombre d’observateur·rice·s y voient en effet un coming-out lesbien assez clair de la part de l’artiste, qui s’est toujours déclarée jusqu’ici “libérée sexuellement”, sans toutefois affirmer son homosexualité. On retrouve d’ailleurs à ses côtés, enlacée, l’actrice Tessa Thompson, avec laquelle elle flirtait déjà dans le clip de Make Me Feel

 


2. Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche

Après une adolescence sous les projecteurs, Natasha Lyonne a galéré. Problèmes de drogue, personnalité atypique: pendant 20 ans, elle a été cantonnée aux pages people et aux rôles secondaires. Avec Poupée russe, elle prouve son talent et signe son grand retour.  
Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche - Cheek Magazine

4. Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague?

Depuis le 9 janvier dernier et jusqu’au 11 février prochain, la cinémathèque française propose une rétrospective du célèbre réalisateur de la nouvelle vague Eric Rohmer. L’occasion de redécouvrir les chefs d’oeuvres d’un cinéaste féministe jusque dans sa façon de tourner. 
Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague? - Cheek Magazine

5. Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure

Nicki Minaj, Cardi B, Liza Monet ou Shay, ces rappeuses “hardcore” se voient régulièrement slut-shamées en raison de leur image hypersexualisée et de leurs textes crus. Pourquoi ces artistes se retrouvent-elles encore confrontées à ces préjugés sexistes?
Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure - Cheek Magazine

6. Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie

Savant mélange de gouaille et de douceur, Un Spectacle drôle de Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up français. Auréolée d’un succès grandissant, cette Franco-suisse est à l’image de ses blagues: marrante, sincère et captivante.
Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie - Cheek Magazine