culture

Reese Witherspoon dénonce le sexisme à Hollywood

Ce week-end, en Californie, Reese Witherspoon a dit en avoir assez des “rôles ingrats” pour les femmes dans le cinéma américain.
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon

L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon


Les choses doivent changer”, a déclaré Reese Witherspoon samedi 14 janvier à Pasadena, en Californie, à l’occasion d’une journée presse organisée pour la nouvelle série de la chaîne HBO, Big Little Lies.  Aux côtés de Nicole Kidman, Laura Dern et Shailene Woodley, la star et coproductrice de Big Little Lies a exprimé son ras-le-bol de voir des “femmes au talent incroyable” incarner des “épouses ou des petites amies avec des rôles ingrats”. 

 

Bande-annonce de Big Little Lies

Nous devons voir à l’écran les vraies expériences des femmes, qu’elles incluent la violence conjugale, les agressions sexuelles, la maternité, les histoires d’amour, les infidélités ou les divorces”, a insisté Reese Witherspoon.

Ce n’est pas la première fois que l’actrice s’engage pour les femmes: en novembre 2015, lors de la 25ème cérémonie des Glamour Awards, elle était revenue sur son combat pour contourner les obstacles auxquels sont les femmes sont confrontées dans l’industrie du cinéma. Reese Witherspoon a notamment créé sa propre société de production Pacific Standard Films, à l’origine de Gone Girl et Wild.

J.T.


1. “Orange Is the New Black”: les comédiennes annoncent la fin de la série

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle des actrices d’Orange Is the New Black, publiée sur Twitter pour annoncer la fin de la série.
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon - Cheek Magazine
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon

4. Charli XCX replonge dans les années 90 pour le clip de “1999”

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: 1999, de Charli XCX et Troye Sivan, c’est notre clip du jour. 
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon - Cheek Magazine
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon

5. Charmed, Buffy… les remakes de nos séries d'adolescentes font-ils du femwashing?

Charmed, Buffy, Sabrina l’apprentie sorcière… Un violent vent de nostalgie souffle sur les chaînes américaines. Des reboots de ces séries sont soit sur le point de débarquer sur nos écrans, soit en projet, et on nous les vend comme plus féministes et plus intersectionnels que jamais. Faut-il se réjouir de ce sursaut post-#MeToo ou déplorer une certaine paresse? Retour sur une tendance qui n’a pas fini de se développer.
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon - Cheek Magazine
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon

7. Podcast “3.55”: Chanel vous emmène dans les coulisses de l'Opéra de Paris

Précurseur en matière de podcast dans l’univers du luxe, Chanel a confié un micro à Anne Berest, qui s’est immiscée dans les coulisses de l’Opéra de Paris. Aurélie Dupont, Keira Knightley ou l’étoile russe Diana Vishneva se racontent en face à face avec l’écrivaine. 
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon - Cheek Magazine
L'équipe de “Big Little Lies”, Instagram/reesewitherspoon