culture

La vidéo du jour

Time's Up: Natalie Portman, Shonda Rhimes et Reese Witherspoon veulent en finir avec la loi du silence

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cette interview d’Oprah Winfrey de sept femmes qui pèsent à Hollywood et qui dénoncent culture du viol et loi du silence. 
Time's Up: Natalie Portman, Shonda Rhimes et Reese Witherspoon veulent en finir avec la loi du silence

Après son discours féministe déjà culte des Golden Globes 2018, Oprah Winfrey a enfoncé le clou ce week-end en recevant Natalie Portman, Shonda Rhimes, Reese Witherspoon, America Ferrara, Kathleen Kennedy et Nina Shaw dans l’émission CBS Sunday Morning. Ces poids lourds d’Hollywood ont réitéré leur volonté d’en finir avec la culture sexiste dominante dans l’industrie du cinéma et ailleurs via la fondation Time’s Up, lancée au début du mois pour soutenir toutes les victimes de harcèlement sexuel. Évoquant un “mouvement tectonique” de fond pour en finir avec la loi du silence et la culture du viol, ces personnalités ont encouragé tous les milieux professionnels à se saisir du moment pour repartir à zéro et faire entendre des voix que l’on ne pouvait pas entendre auparavant, alors que Sharon Stone fait justement le buzz avec son interview sur le harcèlement sexuel à Hollywood.

Sur CBS, Reese Witherspoon est revenue sur les agressions sexuelles qu’elle a subies et a insisté sur le fait que le silence protège toujours les agresseurs et jamais les victimes. Les invitées d’Oprah Winfrey ont également commenté les tweets de Dylan Farrow, la fille adoptive de Woody Allen qui l’accuse d’avoir abusé d’elle, et qui dénonce le décalage entre le lancement du mouvement Time’s Up et la bienveillance dont bénéficie toujours le réalisateur, actuellement en promo de son dernier film Wonder Wheel. Natalie Portman a ainsi déclaré “Je te crois Dylan”, au moment où l’actrice Greta Gerwig a déclaré regretter d’avoir travaillé avec lui et où Rebecca Hall a annoncé reverser à Time’s Up le cachet qu’elle a touché pour tourner dans son film suivant. Il semblerait que pour Woody Allen, le temps soit de plus en plus compté. 

 

Myriam Levain


1. Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes

Les femmes ont toujours écrit de la poésie. Pourtant, le genre continue d’être investi majoritairement par des figures masculines, qui font autorité. Récemment pourtant, la donne commence à changer avec des jeunes femmes qui se servent de cet art pour parler de leurs expériences et faire entendre leur voix.
Féministes et connectées, comment les poétesses nouvelle génération font bouger les lignes - Cheek Magazine

3. Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche

Après une adolescence sous les projecteurs, Natasha Lyonne a galéré. Problèmes de drogue, personnalité atypique: pendant 20 ans, elle a été cantonnée aux pages people et aux rôles secondaires. Avec Poupée russe, elle prouve son talent et signe son grand retour.  
Avec “Poupée Russe”, Natasha Lyonne prend sa revanche - Cheek Magazine

5. Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague?

Depuis le 9 janvier dernier et jusqu’au 11 février prochain, la cinémathèque française propose une rétrospective du célèbre réalisateur de la nouvelle vague Eric Rohmer. L’occasion de redécouvrir les chefs d’oeuvres d’un cinéaste féministe jusque dans sa façon de tourner. 
Eric Rohmer: le plus féministe des réalisateurs de la Nouvelle Vague? - Cheek Magazine

6. Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure

Nicki Minaj, Cardi B, Liza Monet ou Shay, ces rappeuses “hardcore” se voient régulièrement slut-shamées en raison de leur image hypersexualisée et de leurs textes crus. Pourquoi ces artistes se retrouvent-elles encore confrontées à ces préjugés sexistes?
Rappeuses et slut-shaming, le stigmate qui a la dent dure - Cheek Magazine

7. Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie

Savant mélange de gouaille et de douceur, Un Spectacle drôle de Marina Rollman fait souffler un vent d’air frais sur le stand-up français. Auréolée d’un succès grandissant, cette Franco-suisse est à l’image de ses blagues: marrante, sincère et captivante.
Marina Rollman: du flop au top, comment l'humoriste suisse a trouvé sa voie - Cheek Magazine