culture

La vidéo du jour

Tristan Lopin: Pourquoi il ne faut pas partir en vacances avec des potes et leurs enfants

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Tristan Lopin qui décrit avec humour les vacances en compagnie de couples avec enfants. 
Tristan Lopin: Pourquoi il ne faut pas partir en vacances avec des potes et leurs enfants

L’humoriste Tristan Lopin, qu’on avait déjà remarqué grâce à sa vidéo sur la presse féminine, revient fort en cette rentrée en nous racontant ses vacances en compagnie de ses amis, en couple, avec des enfants. Il démarre son résumé par ce préambule acerbe: “Dans ces conditions-là, les individus sont dispersés en trois catégories, les couples avec des enfants, les couples, et les célibataires.” Inutile de vous préciser à quelle catégorie appartient Tristan Lopin, qui a écopé du canapé pendant le séjour: “Bah comme t’es venu seul, on s’est dit que t’avais pas vraiment besoin d’intimité. Du coup, le salon, c’est pas mal non? lâche-t-il en imitant une amie. Putain, comment je me suis vengé sur le cahier de coloriages de la Reine des Neiges de sa fille!

Les discussions sur la couleur du futur papier peint, les saute-mouton avec les enfants et les séances photo autour de la piscine: Tristan Lopin n’oublie aucun détail dans son récit, et regrette que les célibataires n’aient pas le droit d’être aussi fatigués que les jeunes parents. “Les gens, ça fait quinze ans qu’ils nous font chier avec leur désir de mariage, de bébé et de vie de famille, et maintenant qu’ils ont tout, tous les jours y en avait un pour répéter ‘ah, je suis naze, naze, naze’.” Le jeune homme n’a pas pour autant coupé les ponts avec ses amis parents, qui ont continué à lui envoyer des photos de leur progéniture pendant sa deuxième semaine de congés, cette fois-ci avec “des potes qui fument des clopes et boivent du rosé à quatre heures de l’après-midi au bord de la piscine.” Un bon résumé des deux mondes parallèles que constituent les vacances avec ou sans enfants. 

Myriam Levain


3. Weinstein, Polanski, Louis CK…: Que peut-on encore regarder à l'heure des scandales?

Indifférence, malaise, dégoût, indignation: les affaires Weinstein, Polanski ou Louis C.K. sèment parfois le trouble chez le public. Entre tri et auto-censure, comment s’y retrouver et savoir ce qu’on peut ou doit regarder? Difficile de donner un mode d’emploi, tant le choix est personnel. Témoignages.
Weinstein, Polanski, Louis CK…: Que peut-on encore regarder à l'heure des scandales? - Cheek Magazine