culture

#VisibleWomen, le hashtag qui met le travail des dessinatrices en lumière

Dans la bande dessinée, comme dans d’innombrables secteurs, les femmes, pourtant nombreuses, sont invisibilisées. Le hashtag #VisibleWomen rectifie le tir.
DR
DR

DR


Avec le hashtag #VisibleWomen, le talent de milliers de dessinatrices est exposé au monde entier. De tous styles, confirmées ou simples amatrices, ces dernières partagent depuis hier leurs créations sur Twitter. Quelques autrices, scénaristes, peintres et artistes se sont également invitées à la fête.

À l’origine du hashtag, lancé en août dernier: la scénariste de comics et de télévision américaine Kelly Sue DeConnick. Devant le succès de la première édition, elle avait promis une nouvelle opportunité pour les dessinatrices d’exposer leurs oeuvres.

 

 

C’est chose faite. Une aubaine pour celles qui, trop souvent, font face à un sexisme qui bride leurs créations. Ce fut par exemple le cas des dessinatrices Marvel, Chelsea Cain et Heather Antos qui, en 2017, furent victimes de harcèlement misogyne

Sur Twitter, le hashtag #VisibleWomen rencontre un franc succès. Les tweets s’enchaînent et laissent découvrir le travail de créatrices des quatre coins de la planète. 

 

 

La prochaine édition aura lieu en août 2018. En attendant, on se régale des oeuvres de ces femmes douées et créatives. De quoi bien commencer la journée.

Audrey Renault

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


3. “Disobedient Daughters”, l'expo qui casse les stéréotypes autour des femmes asiatiques

“Objet sexuel”, “soumises”, “toutes pareilles”: au centre Metro Arts de Brisbane, en Australie, l’exposition Disobedient Daughters, organisée par la commissaire sino-australienne Sophie Cai, réunit neuf artistes et collectifs de photographes démantelant les stéréotypes de genre et d’ethnicité assignés aux femmes asiatiques.
DR  - Cheek Magazine
DR

4. 10 illustratrices féministes à suivre sur Instagram

De l’Angleterre à l’Espagne en passant par l’Inde et la Suède, ces dessinatrices féministes prennent le crayon et le pinceau pour déconstruire les stéréotypes et lutter contre les inégalités.
DR  - Cheek Magazine
DR

5. Pour ses 10 ans, la soirée lesbienne Wet For Me promet de mettre le feu

La soirée lesbienne et électro Wet For Me, organisée par le collectif Barbi(e)turix à la Machine du Moulin Rouge à Paris fête ses 10 ans samedi 21 avril. L’occasion de parler boobs, safe space et techno avec Rag, l’une des organisatrices.  
DR  - Cheek Magazine
DR

6. Pourquoi “Killing Eve” est l'une des meilleures séries que vous verrez en 2018

La nouvelle série de la créatrice de Fleabag est bien partie pour être l’une des meilleures séries de l’année. À la fois féministe, drôle, captivante et magnifiquement écrite, elle dépoussière complètement le genre du thriller psychologique.
DR  - Cheek Magazine
DR