geek

Le Cheek Point

“On ne se sent pas en sécurité ici”: révélations sur le sexisme de l’école 42

On a lu pour vous cet article de l’Usine Nouvelle qui dénonce l’ambiance sexiste de l’école 42, spécialisée dans le code informatique, à Paris.
DR
DR

DR


“[…] D’après plusieurs témoignages que nous avons recueillis, l’école d’informatique fondée en 2013 par Xavier Niel […] connaît en ses murs un sexisme pesant, alors que les femmes y représentent moins de 10% de l’effectif. […]  On m’a poursuivie sur un étage et demi -que j’ai dû remonter à reculons- pour voir sous ma jupe, raconte Mathilde. On ne se sent pas en sécurité ici.’  […] Une des chaînes de discussion du compte de l’école sur la messagerie Slack, alors autogérée par les élèves, était un lieu de partage de contenus pornographiques à teneur misogyne. Appel à ‘enduire les femmes avec du Mont d’or et de la graisse abdominale de féministe’, photo montrant une femme à quatre pattes avec en commentaire ‘née pour être un sac à foutre’, voilà les exemples de publications qui nous ont été cités.”

L’article Porno, blagues et dragues lourdes… pas facile d’être une femme à l’école 42, signé par Marion Garreau et Marine Protais, a été publié sur le site de l’Usine Nouvelle hier. On y découvre les témoignages d’élèves victimes de comportements sexistes à l’école 42, fondée par Xavier Niel, et qui a pour objectif d’offrir “une pédagogie innovante d’apprentissage au code sans frais d’inscription”. On apprend également que la direction de l’école a décidé d’organiser des conférences sur le thème du sexisme et de sensibiliser son staff aux questions de mixité. Les auteurs de contenus insultants publiés sur Slack vont également devoir réaliser des travaux d’intérêt général.


3. Inès Leonarduzzi fait rimer écologie, numérique et féminisme

Inès Leonarduzzi est la fondatrice et présidente de l’ONG Digital for The Planet, qui lutte contre la pollution digitale. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous explique en quoi le numérique est nocif pour la planète, pourquoi les femmes sont les premières impactées par le dérèglement climatique et quelles solutions sont envisageables.    
DR  - Cheek Magazine
DR

5. La codeuse Aurélie Jean veut attirer les femmes vers l'intelligence artificielle

Aurélie Jean, scientifique numéricienne de renom persuadée que le code et l’intelligence artificielle sont de formidables leviers d’émancipation, milite depuis des années pour diversifier le monde de la tech. On l’a rencontrée lors de l’inauguration de l’école d’Intelligence Artificielle de Microsoft, dont elle est marraine de la première promotion.  
DR  - Cheek Magazine
DR