geek

Jeu vidéo

Lassée que les gens touchent ses cheveux, elle crée un génial jeu vidéo

Pour sensibiliser le public à un problème que les femmes noires rencontrent tout le temps, cette directrice artistique a créé un jeu vidéo hyper efficace. 
Lassée que les gens touchent ses cheveux, elle crée un génial jeu vidéo

Lassée que les gens touchent ses cheveux sans sa permission, une directrice artistique américaine a créé Hairnah, un jeu vidéo qui vise à sensibiliser le public à ce problème d’intrusion dans leur espace intime que vivent fréquemment les femmes noires. Après avoir choisi la couleur de peau du personnage, sa coupe de cheveux et sa destination de vacances, Hairnah vous met au défi d’empêcher les mains de se poser sur sa tête. 

Si vous parvenez à stopper toutes les mains -ce qui n’est pas une mince affaire, on a essayé deux fois sans succès-, un message s’affiche à la fin du jeu: “Le jeu est terminé, mais cette expérience ne l’est pas. C’est un problème que les femmes noires rencontrent quotidiennement. Donc, avis à tous ceux qui le font: ARRÊTEZ CETTE MERDE”.  

En entrant dans la peau de ce personnage, le processus d’identification fonctionne à merveille et le stress réel provoqué par le jeu donne un aperçu -infime, certes, mais physiquement assez parlant- de l’inconfort provoqué par de tels comportements. En deux mots, ludique et efficace. 


3. Inès Leonarduzzi fait rimer écologie, numérique et féminisme

Inès Leonarduzzi est la fondatrice et présidente de l’ONG Digital for The Planet, qui lutte contre la pollution digitale. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous explique en quoi le numérique est nocif pour la planète, pourquoi les femmes sont les premières impactées par le dérèglement climatique et quelles solutions sont envisageables.    
Inès Leonarduzzi fait rimer écologie, numérique et féminisme - Cheek Magazine

5. La codeuse Aurélie Jean veut attirer les femmes vers l'intelligence artificielle

Aurélie Jean, scientifique numéricienne de renom persuadée que le code et l’intelligence artificielle sont de formidables leviers d’émancipation, milite depuis des années pour diversifier le monde de la tech. On l’a rencontrée lors de l’inauguration de l’école d’Intelligence Artificielle de Microsoft, dont elle est marraine de la première promotion.  
La codeuse Aurélie Jean veut attirer les femmes vers l'intelligence artificielle - Cheek Magazine