cheek_entretienconnecte_habillage_desktop

geek

L'entretien connecté de Sophie Gourion

“Je me souviendrai toujours du tweet qui annonçait l'arrestation de DSK”

Sophie Gourion, la journaliste et blogueuse féministe de Tout à l’égo, répond aux questions geek de Cheek.
Autoportrait Sophie Gourion
Autoportrait Sophie Gourion

Autoportrait Sophie Gourion


Sur son blog Tout à l’ego, la journaliste Sophie Gourion décrypte le sexisme ordinaire qui se niche dans une campagne de pub ou plus largement, dans notre quotidien. Dans une première vie, elle a travaillé au service marketing de L’Oréal, avant d’opérer un changement radical et de se lancer dans le journalisme.

Je n’ai pas une connaissance théorique du féminisme, mon approche est surtout pragmatique.”

Son blog a été son premier support et lui a permis de se faire connaître dans le monde des médias, tout en lui offrant une plateforme d’expression de ses idées féministes. “Je n’ai pas une connaissance théorique du féminisme, mon approche est surtout pragmatique, précise-t-elle. J’ai envie d’être pédagogique et de montrer que le féminisme n’est pas réservé à l’élite intellectuelle.” Cette maman de deux enfants s’est penchée sur la question des inégalités engendrées par la parentalité lorsqu’elle était déléguée du personnel chez L’Oréal. Depuis, elle n’a jamais arrêté de s’interroger sur l’égalité des sexes, et se réjouit quand un twitto lui écrit pour lui dire qu’elle lui a donné envie d’en savoir plus sur le sujet. Très présente sur Internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux, elle a répondu à notre entretien connecté.

Geek de la première heure ou geek formée sur le tas?

Geek de la première heure! J’ai eu une console Atari dans les années 80 puis un ordinateur Oric à cassettes (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître). J’ai aussi connu le son mélodieux du modem qui couine au fond des bois et ai ouvert un blog il y a 12 ans (appelez-moi la blogueuse dinosaure).

Plutôt Twitter ou Facebook?

Choisir c’est renoncer, donc les deux mais pour des usages différents! Twitter pour le réseautage, la veille et l’échange sur le féminisme, Facebook pour les copains et la famille.

Le tweet qui t’a le plus marquée?

Celui qui annonçait l’arrestation de DSK en direct. Je n’ai pas pu lâcher mon téléphone ensuite.

Ton twitto/twitta préféré(e)?

La question qui tue! Je dirais @lactualaloupe car elle mélange avec talent infos, féminisme et LOL.

Celui que tu détestes?

Celui ou celle qui ne répond jamais à ses mentions.

Ton appli culte?

Slate, pour ne pas louper une miette d’info.

Caramail, Hotmail ou Gmail?

Hotmail for ever! Je viens tout juste de passer de .com à .fr, je suis longue à la détente.

Ta référence geek (réelle)?

Les filles de Girlz in Web qui se démènent au quotidien pour augmenter la visibilité des femmes dans le numérique.

Ta référence geek (fiction)?

Retour vers le futur, que j’ai vu un nombre incalculable de fois. Je l’ai fait découvrir à mes enfants qui sont devenus fans aussi, même si certaines scènes ont un peu vieilli.

Ce que le Web a le plus changé dans ta vie?

Ma vie professionnelle. Après onze ans dans le marketing chez L’Oréal, le Web m’a permis de me reconvertir dans le journalisme et le rédactionnel Web. Mon blog est à la fois ma vitrine pro et une façon de concrétiser mon engagement féministe. Twitter, quant à lui, m’a permis de faire de belles rencontres, aussi bien professionnelles qu’amicales.

Propos recueillis par Myriam Levain

 


4. Marietta Ren, la dessinatrice qui réinvente la BD sur smartphone

Dans Phallaina, on suit sur notre smartphone ou notre tablette les aventures d’Audrey, une jeune femme inventée par la dessinatrice Marietta Ren, qui publie sa première bande défilée. Interview.
Autoportrait Sophie Gourion - Cheek Magazine
Autoportrait Sophie Gourion