instagram

Vote sur l'IVG en Argentine: la victoire des féministes?

Instagram / @camilascarano
Instagram / @camilascarano

Instagram / @camilascarano


Décidément, il semble qu’un vent de liberté souffle sur le continent sud-américain. Alors que les Chiliennes envahissent les rues de leur pays depuis plusieurs mois dans un mouvement féministe sans précédent, en Argentine, les député·e·s pourraient bien s’exprimer aujourd’hui en faveur de la légalisation de l’avortement.

Ce vote historique résulte d’une mobilisation des militant·e·s pro-choix, qui ont choisi la couleur verte et le slogan “Éducation sexuelle pour décider, contraceptifs pour ne pas avorter, avortement légal pour ne pas mourir” pour leur campagne. Ces codes sont repris sur Instagram sous les hashtags #AbortoLegalYa (Ndlr: “Rendez l’avortement légal” en français) et #13J correspondant à la date du 13 juin.

 

 

Vamos a estar ahí, luchando por nuestros derechos, mañana y los días necesarios para que esto sea ley! No tenemos miedo de hacerle frente a este sistema. Vamos a estar ahí, cuidandonos y apoyándonos, exigiendo que nos escuchen; para algunas ya es tarde, por eso, vamos a estar ahí, y porque todavía hay tiempo para las que vienen. EL ABORTO EXISTE! y vamos a luchar por encima de tus creencias, por encima de tu moral, necesitamos salir de la clandestinidad. 13 de junio, pase lo que pase no vamos a bajar los brazos porque nuestra revolución ya empezó y no tiene vuelta atrás! Se va a caer! ESI para decidir, anticonceptivos para no abortar, ABORTO LEGAL SEGURO Y GRATUITO PARA NO MORIR. #QueElAbortoSeaLey #vivasylibresnosqueremos

Une publication partagée par _xskyx_ (@camilascarano) le

Aujourd’hui, les féministes ont prévu de se rassembler sur la place du Congrès de Buenos Aires et devraient faire face aux opposants à la légalisation. 

S’il est adopté par le Parlement, le projet de loi devra ensuite passer devant les sénateurs et sénatrices pour permettre aux femmes d’avorter dans des conditions moins strictes qu’aujourd’hui -pour le moment, la loi argentine autorise l’IVG en cas de viol, de danger pour la santé de la femme enceinte ou de malformation fœtale. Espérons que les politiques argentin·e·s prennent exemple sur l’Irlande, qui a franchi le pas le mois dernier. 

Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents