cheek_instagram_habillage_desktop

instagram

La photographe BriAnne Wills réhabilite les filles à chat sur Instagram

© BriAnne Wills
© BriAnne Wills

© BriAnne Wills


La photographe américaine BriAnne Wills s’est lancée il y a deux ans dans un projet qui lui tenait à coeur: immortaliser l’intimité de jeunes New-yorkaises avec leur chat. L’objectif de sa sréie Girls ans Their Cats, qu’elle alimente aujourd’hui sur Instagram? Montrer le lien fort qui unit les animaux à leur maîtresse, et prouver que les “filles à chat” sont stylées, bien loin de l’image caricaturale et sexiste qui continue de les poursuivre.

Ce week-end, BriAnne Wills est revenue sur la genèse de son projet -pour lequel elle a photographié près de 200 femmes- sur le site de Bored Panda, et a republié certaines des histoires qui l’ont le plus marquée. À lire avec ou sans son chat.

 Voir les Instagram précédents

1. Dans une lettre à sa mère, Serena Williams se dit fière de son corps “badass”

Désormais mère d’une petite Alexis Olympia, Serena Williams a écrit une émouvante lettre à sa mère, où elle évoque les difficultés qu’elles a affrontées en tant que femme noire au physique athlétique, parfois jugé trop masculin.
© BriAnne Wills  - Cheek Magazine
© BriAnne Wills

3. Une expo montre la banalité des tenues de victimes d'agression sexuelle

Cette exposition organisée par l’Université du Kansas aux États-Unis présente des tenues de victimes de viol pour montrer que l’habit n’a rien à voir avec les motifs de l’agression.
© BriAnne Wills  - Cheek Magazine
© BriAnne Wills

6. Les “Nasty Women” font de l'art une arme contre la misogynie

Le mouvement artistique “Nasty Women”, né au début de l’année à New York pour protester contre la misogynie de Donald Trump, débarque à Londres en invitant des artistes féministes de tous bords à participer.
© BriAnne Wills  - Cheek Magazine
© BriAnne Wills