instagram

Le collectif 52 ne veut pas de jouets stéréotypés sous le sapin de Noël

Instagram / @noussommes52
Instagram / @noussommes52

Instagram / @noussommes52


C’est Noël! Déballez vos cadeaux, remballez vos clichés!” Voici le slogan de la nouvelle campagne d’affichage lancée par le collectif 52 dans les villes de Paris, Lyon et Marseille. Sur les images placardées mardi soir, et partagées sur Instagram dans la foulée, on découvre des garçons en train de cuisiner ou jouer à la poupée, et des fillettes avec des voitures miniatures ou un tournevis dans les mains. L’objectif du groupe féministe fondé cette année et dont le nom fait référence aux 52% de la population que constituent les femmes, est de “prouver que les paquets planqués sous le sapin n’ont pas de sexe”, ont expliqué les militantes dans un post Facebook.

Exit, donc, les représentations “limitatives et old school” de la “dînette, princesse et kit de ménagère pour les filles”, et de “camions, soldats et superhéros pour les garçons”. Le groupe féministe appuie son message par des chiffres très révélateurs: 89% des jouets “pour les filles” sont roses et ces derniers coûtent 55% plus cher que ceux qui ciblent les garçons. Pour faire des économies et lutter pour une société plus égalitaire, offrir des cadeaux non genrés semble donc être une bonne option. Ce sera aussi l’occasion de faire des heureuses, parce que oui, les filles ça aime également la boxe ou le skate.

 Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents