instagram

“On ne tue jamais par amour”: mobilisation contre les féminicides le jour de la Saint-Valentin

“On ne tue jamais par amour”: mobilisation contre les féminicides le jour de la Saint-Valentin

Nous ne sommes ni juges, ni procureur·e·s, juste des citoyen·nes qui en ont assez que les victimes soient toujours jugées indignes. Nous en avons assez que par ces inversions de culpabilité, les victimes soient tenues au silence.” C’est à partir d’un mouvement d’indignation générale sur Facebook que quelques féministes ont appelé hier à la mobilisation contre les féminicides et les violences de genre.

Pour l’occasion, les participant·e·s se sont présenté·e·s le jour de la Saint-Valentin place de la République à Paris, mais aussi à Rennes ou Clermont-Ferrand, une fleur noire à la main pour soutenir les victimes de violences sexistes et sexuelles. Sur la description de l’événement partagé sur les réseaux sociaux et intitulé “Stop Féminicides: On ne tue jamais par amour!”, les organisateurs et organisatrices évoquent un début d’année difficile pour les femmes, marqué notamment par la tribune publiée dans Le Monde en faveur du “droit d’importuner” des hommes, les accusations de viol qui entourent Gérald Darmanin, “publiquement soutenu par ses pairs”, ou encore la banalisation des violences faites aux femmes par les médias.

Sur les photos du rassemblement publiées sur Instagram, on constate la présence de l’association Les Effronté·es, mais aussi celle des Femen qui ont rappelé sur leurs pancartes que “109 femmes [ont été] tuées par leur Valentin en 2017.” 

instagram.com/les_effrontees/

Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents