instagram

“Je veux vivre, pas survivre”: Une révolte féministe sans précédent embrase le Chili

Instagram / @estudiantesdelpancho
Instagram / @estudiantesdelpancho

Instagram / @estudiantesdelpancho


Au Chili, ce qui a commencé comme une rébellion étudiante s’est transformée en véritable révolte féministe. Après plus d’un mois de manifestations, les femmes sont toujours dans la rue. Pour une éducation non sexiste, contre les violences machistes, le harcèlement et l’inaction des autorités, les Chiliennes, seins nus pour certaines, scandent des slogans révélateurs d’une société patriarcale qui a trop duré. “Si mes seins t’offensent plus que ma mort, tu as un problème, Je veux vivre, pas survivre”, “On nous tue, on nous viole, et personne ne fait rien!, autant de phrases choc se déploient en lettres colorées sur les pancartes et les torses. Une vague féministe spectaculaire qui, on l’espère, n’est pas près de s’arrêter.

 

Alexandra Vépierre

 Voir les Instagram précédents