instagram

Gigi Hadid pose avec des poils sous les aisselles pour le magazine Love

Instagram / @thelovemagazine
Instagram / @thelovemagazine

Instagram / @thelovemagazine


Le calendrier de l’avent du magazine anglais Love fait de nouveau parler de lui en ce début de semaine. Après une Emily Ratajkowski couverte de spaghettis qui délivrait un message féministe, c’est le top américain Gigi Hadid qui s’est prêté au jeu. La jeune femme vient en effet d’être filmée en brassière de sport et laissant apparaître ce qui ressemble très fortement à quelques poils sous ses aisselles, dans une vidéo et une photo publiées hier sur Instagram. Entre un direct du droit, un étirement et un secouage de cheveux en règle, elle déclare: “Stay strong”, pour rester dans le thème de la campagne: la puissance féminine.

Même si le site TMZ assure que, selon un proche de la mannequin, les taches foncées sous ses bras sont en réalité des résidus déposés par le pull qu’elle porte plus tôt dans le clip, difficile d’imaginer que personne sur le tournage ne l’ait avertie ni que les poils aient échappé à une séance Photoshop. Toujours est-il que le top a eu droit à son lot de réactions de mépris sur les réseaux sociaux, preuve que l’injonction à l’épilation est encore bien présente dans les esprits.

 

Quand on lit ces messages, on ne peut s’empêcher de penser à Arvida Byström, le mannequin d’Adidas, attaquée en ligne pour ses mollets poilus, et on préfère croire que Gigi Hadid a sciemment décidé de ne pas s’épiler, dans un geste militant et libérateur.

Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents