instagram

Cette danseuse américaine affiche sa cellulite sur Instagram

Cette danseuse américaine affiche sa cellulite sur Instagram

C’est après une session d’entraînement particulièrement intensive que Kylie Shea s’est pour la première fois regardée dans le miroir sans prêter attention à sa cellulite, mais en pensant à l’effort accompli. Une victoire qu’elle partage sur son compte Instagram avec ses 264 000 abonné·e·s. Habituée aux filtres et aux retouches photos, cette danseuse, créatrice des Pointes Chronicles, une série de vidéos dans laquelle elle allie la rigueur de la danse classique à l’énergie du hip-hop, du jazz ou encore du twerk, se livre ici sans artifice pour encourager ses followers à s’accepter tels qu’ils sont.

Les réseaux sociaux sont inondés de femmes qui n’ont pas un gramme de cellulite, tout comme le monde de la danse classique, écrit-elle, j’ai donc voulu que celles et ceux qui luttent avec ce genre de complexes réalisent qu’ils ne sont pas seuls. La danseuse, qui avoue avoir souffert d’un manque de confiance en soi lié à sa cellulite depuis l’adolescence, espère aider ses abonné·e·s à se débarrasser de leurs insécurités: “Continuez à vous entraîner avec acharnement, et souvenez-vous que notre corps répond mieux à notre dur travail si notre esprit est en bonne santé et notre âme comblée. 

Audrey Renault

 Voir les Instagram précédents