instagram

“Je ne suis pas au menu”: les employées américaines de McDonald's descendent dans la rue

Instagram/@fightfor15florida
Instagram/@fightfor15florida

Instagram/@fightfor15florida


40%. C’est le pourcentage d’Américaines exerçant dans le domaine de la restauration rapide qui auraient déjà été agressées sexuellement sur leur lieu de travail, si l’on en croit une étude réalisée en 2016 par Hart Research Associates. Une statistique effrayante que les employées de McDonald’s ont tenu à rappeler lors de leur manifestation organisée mardi 18 septembre dans dix villes du pays, incluant Los Angeles, Miami, Orlando et San Francisco. 

Sur les photos partagées par les manifestant·e·s sur Instagram, il est possible de reconnaître les symboles du mouvement Fight for $15, qui demande une augmentation du salaire minimum aux États-Unis, ainsi que le hashtag #MeToo inscrit sur un scotch positionné sur la bouche de certain·e·s participant·e·s.

J’ai été coincée dans un coin par mon patron, embrassée par un manager, on m’a tripoté les jambes, je me suis retrouvée dans des positions très inconfortables, raconte Ali Baker, employée par la chaîne de fast food au Guardian. Elle complète: “C’est terminé McDonald’s! Il est temps de le dire: je ne suis pas au menu.

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

The 💪🏽 of #MeToo, major props to the hundreds of #McDonalds workers that protested sexual harassment to demand the largest fast food chain do more to combat the problem. This was the 1st strike in more than a century to protest sexual harassment in the workplace. One of my 1st jobs when I was in high school was working at Burger King, so I definitely know 1st hand fast food restaurants pay low wages and employ a disproportionate number of young people and women, which makes those working in this industry vulnerable. Something to remember next time you place an order at #McDonalds or any fast food joint. Kudos #fightfor15 #demandingjustice #changeagents #powerofwomen

Une publication partagée par Gina Charbonnet (@g.therese_) le

 

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

BREAKING: McDonald’s workers just went on the first-ever national strike against sexual harassment in the workplace. Nurses are in solidarity with this courageous action! End sexual harassment and workplace violence now! * * * * * * #nurselife #fightfor15 #unionstrong #unionproud #laborunion #metoo #timesup #mcdonalds #stlouis #chicago #sexualharassment #workplaceviolence #stopsexualassault #stopsexualharassment #workersrights #womensrights #nursesofinstagram #nurses #rns #nursestudent #nursetobe #nurseproblems #fastfood #fastfoodstrike #nationalstrike #strike @fightfor15chicago @fightfor15la @fightfor15 @aflcio

Une publication partagée par California Nurses Association (@calnurses) le

Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents