instagram

Naomi Campbell et Cara Delevingne s’engagent pour sensibiliser aux cancers gynécologiques

Naomi Campbell et Cara Delevingne s’engagent pour sensibiliser aux cancers gynécologiques

Quand j’étais jeune, personne ne parlait du cancer du sein, c’était tabou. Jusqu’à ce que j’en sois affectée à un niveau personnel quand j’ai appris que ma mère en était atteinte”, explique Naomi Campbell à la version britannique de Vogue. C’est donc tout naturellement que la mannequin, chanteuse et actrice, a choisi de participer à la #LadyGardencampaign, pour sensibiliser aux cancers gynécologiques.

Sur Instagram, elle présente le projet, uniquement vêtue du t-shirt qu’elle a dessiné, en vente dès aujourd’hui, une feuille de chêne en guise de cache-sexe. La star britannique explique en légende de la photo: “Je suis ravie de soutenir #LadyGardencampaign  […] aux côtés de Cara, Poppy et Chloe Delevingne, Suki Waterhouse et Charlotte Tilbury. […] CONNAIS TON CORPS, CONNAIS LES SIGNES”.

Le groupe de femmes britanniques à l’origine de la campagne Lady Garden profite du mois de sensibilisation au cancer du sein pour informer les femmes sur les cancers gynécologiques et récolter des fonds pour la recherche. Sur leur site, en guise de présentation, elles nous prennent à partie: “Aujourd’hui, ces cancers sont surnommés les tueurs silencieux. Il y a beaucoup de raisons à cela, mais l’une des plus importantes est -TOI. Oui, toi! Et ta meilleure amie, ta sœur, maman et tante- toutes gênées lorsqu’il s’agit de parler de vos corps. Nos récentes recherches ont révelé qu’un tiers des femmes sont trop embarrassées pour aller consulter un médecin pour des raisons gynécologiques. […] Nous pensons qu’il est temps de changer ça. Pas vous? ” Le site de la campagne permet de s’informer sur les risques et les symptômes des cancers gynécologiques: “21 femmes vont mourir d’un cancer gynécologique aujourd’hui et 57 autres vont être diagnostiquées. Comprendre les symptômes va sauver des vies, c’est pourquoi nous vous invitons, en ce mois de sensibilisation au cancer gynécologique, à parler plus ouvertement de ces problématiques importantes. Il est temps de parler les filles.”

On vous invite à aller réaliser un petit test sur leur site: “Vous êtes trop timide pour dire le mot ‘vagin’? Etes-vous au moins capable d’en nommer les différentes parties?”. A vous de jouer!

instagram.com/iamnaomicampbell/

Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents