instagram

“She Knew”: Meryl Streep accusée par un artiste américain d’avoir couvert Weinstein

“She Knew”: Meryl Streep accusée par un artiste américain d’avoir couvert Weinstein

Mardi, une douzaine de posters ont été placardés dans les rues de Los Angeles par l’artiste américain Sabo. Sur les affiches en noir et blanc, on découvre Harvey Weinstein hilare aux côtés d’une Meryl Streep souriante, le visage en partie caché par un bandeau rouge qui indique “She knew” (NDLR: “Elle savait”. Celui que le Guardian surnomme le “Banksy de droite” a expliqué avoir monté ce projet pour se venger de la participation de l’actrice au film The Post, résolument anti-Trump, et des critiques qu’elle adresse régulièrement au président américain.

Sabo n’est pas le premier à accuser l’actrice de passivité concernant l’affaire Weinstein. Dans un tweet publié samedi dernier et désormais supprimé, la comédienne Rose McGowan, qui affirme avoir été violée par le producteur américain, s’insurge: “Les actrices comme Meryl Streep, qui ont joyeusement travaillé pour Le Monstrueux Porc, vont porter du noir aux Golden Globes pour protester silencieusement. VOTRE SILENCE est LE problème. […] Je méprise votre hypocrisie.” Les stars hollywoodiennes se sont en effet engagées à se vêtir de noir pendant la cérémonie pour dénoncer le harcèlement sexuel dans le milieu du cinéma.

Meryl Streep, qui assure ne jamais avoir eu vent des agissements d’Harvey Weinstein, est toutefois soutenue sur les réseaux sociaux: les internautes pointent du doigt le fait qu’après un viol, la faute est presque toujours rejetée sur les femmes. Sur Twitter, certains utilisateurs ont d’ailleurs choisi de détourner la photo, se demandant pourquoi l’actrice a été la seule ciblée par cette campagne alors que de nombreux grands noms masculins du cinéma sont eux aussi susceptibles d’avoir été au courant des agressions sexuelles commises par Harvey Weinstein.

 

 

instagram.com/justgwhitty

Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents