cheek_instagram_habillage_desktop

instagram

La statue de la liberté pleure l'élection de Donald Trump

© joeystar_r_dah_punkfunkhero
© joeystar_r_dah_punkfunkhero

© joeystar_r_dah_punkfunkhero


Sale coup pour la Statue de la Liberté, Hillary Clinton et pour les femmes en général. Les Etats-Unis, en élisant Donald Trump, ont porté au pouvoir un président sexiste, qui n’hésite pas à insulter publiquement les femmes et (et les Mexicains, aussi), et qui fait face à plusieurs accusations de harcèlement

Michelle Obama a eu beau dénoncer le comportement du candidat républicain dans un discours marquant, la majorité des grands électeurs a été sourde à ces arguments. Donald Trump est devenu cette nuit le 45ème président des Etats-Unis et, tout comme la Statue de la Liberté, ça nous donne bien envie de chialer. 

 Voir les Instagram précédents

1. Dans une lettre à sa mère, Serena Williams se dit fière de son corps “badass”

Désormais mère d’une petite Alexis Olympia, Serena Williams a écrit une émouvante lettre à sa mère, où elle évoque les difficultés qu’elles a affrontées en tant que femme noire au physique athlétique, parfois jugé trop masculin.
© joeystar_r_dah_punkfunkhero - Cheek Magazine
© joeystar_r_dah_punkfunkhero

3. Une expo montre la banalité des tenues de victimes d'agression sexuelle

Cette exposition organisée par l’Université du Kansas aux États-Unis présente des tenues de victimes de viol pour montrer que l’habit n’a rien à voir avec les motifs de l’agression.
© joeystar_r_dah_punkfunkhero - Cheek Magazine
© joeystar_r_dah_punkfunkhero

6. Les “Nasty Women” font de l'art une arme contre la misogynie

Le mouvement artistique “Nasty Women”, né au début de l’année à New York pour protester contre la misogynie de Donald Trump, débarque à Londres en invitant des artistes féministes de tous bords à participer.
© joeystar_r_dah_punkfunkhero - Cheek Magazine
© joeystar_r_dah_punkfunkhero